samedi, septembre 30, 2006

Notre fantôme

de Marco d’Eramo traduit de l’italien par karl&rosa
A l’ère de la communication, l’interstice entre trépas officiel et mort physique s’élargit jusqu’à durer des années et sa nature virtuelle n’en amortit pas les lourds effets politiques. On l’avait vu avec la mort du généralissime Francisco Franco (1975), dont nous ignorerons à tout jamais la date du décès parce que, pour faciliter la transition, sa vie officielle fut prolongée au-delà de toute décence. Le « gérocrate » soviétique Leonid Brejnev survécut lui aussi à lui-même au moins dans lesjournaux télévisés (1982).
Mais jusqu’ici cet éphémère au-delà ne revenait qu’aux autocrates de long cours. Mais la guerre contre la terreur semble octroyer le même ‘avant tombeau’ même au contumace le plus recherché du monde, Osama bin Laden. Hier une fuite d’informations de l’espionnage français annonçait, sur la base d’une note informative des services saoudiens, la mort du fondateur d’Al Qaeda qui aurait péri de fièvre typhoïde au Pakistan le mois dernier.
Le président français Jacques Chirac n’a ni démenti ni confirmé la nouvelle, mais il a diligenté tout de suite une enquête pour découvrir la source de la fuite. Vladimir Poutine, à Paris pour un sommet, a évoqué de possibles manipulations. « Toute fuite de nouvelles est ciblée », a dit le président russe qui, en tant qu’ex colonel du KGB, s’y connaît en désinformation. En effet, ces indiscrétions disent le contraire de ce qui apparaît. Elles fournissent la« preuve » que jusqu’au mois dernier Ben Laden était vivant. Ce n’est pas la première fois que sa mort est « dévoilée ». Et les démentis qui suivent donnent encore des mois durant une vie virtuelle au leader d’Al Qaeda, précisément comme les bulletins sur son agonie gardaient en vie médiatique le caudillo espagnol.
En effet, selon certaines personnes bien informées, Osama Ben Laden serait déjà mort depuis des années : la thèse la plus accréditée le veut défunt à cause d’une insuffisance rénale après que les bombardements états-uniens sur l’Afghanistan ont tué son médecin personnel qui lui administrait les indispensables dialyses. Mais il se peut que, là aussi, il s’agisse d’intox. Sa vie ou sa mort évoluent dans le brouillard du « cela se peut » et des « on dit ». Les seules choses concrètes et certaines sont au nombre de deux.
1) Personne n’est intéressé à un Ben Ladenmort : sa disparition priverait « l’axe du bien » de son Prince de la Nuit, de son Satan privé et minerait la résolution des peuples américain et anglais à combattre la « guerre contre le terrorisme ». Mieux vaut continuer à imaginer ce Belzébuth terré dans les cavernes de l’Hindou Kush.
2) Dans l’espace virtuel, Ben Laden a bon pied. Il ne pérore que sur des vidéos dont, à l’ère de la retouche digitale, personne ne peut certifier la véracité (même les photos ne constituent plus une preuve dans les procès américains). Et dans cet espace il continuera peut-être à prêcher la guerre sainte quand ses os ne seront désormais que de la poussière : en effet, le vice-président Cheney nous a promis une « guerre de 50 ans » contre la terreur.
Post-scriptum. Pour un mort qui est gardé en vie en en annonçant de temps à autre le décès, l’actualité nous propose un vivant défunt malgré lui : cela arrive aulinguiste Noam Chomsky que son fanatique admirateur, le président vénézuelien Hugo Chavez, a regretté de n’avoir pas pu connaître de son vivant. Chomsky, 77 ans, aurait pu lui répondre comme Mark Twain, quand il lut l’annonce de sa propre mort : « C’est une nouvelle grossièrement exagérée ».
http://www.ilmanifesto.it/Quotidian...
De : Marco d'Eramosamedi 30 septembre 2006
Un rapport confidentiel des services américains confirme que laguerre en Irak s’est traduite par un développement de l’islamisme radical.Dans son ...
George Bush ordonne la di...
Dans l'espoir de mettre fin aux spéculations, le président George Bush a décidé de porter à la connaissance du public les ...
Accès au rapport controve...
Photo: AFP/JIM WATSONGeorge W. BushSur la sellette à cause de cette affaire, le président George W. Bush a permis, mardi, ...
LA NOUVELLE LOI ANTITERRO...
"Les USA s'abaissentaux pratiques terroristes" par Geneviève Sevrin,présidente d'Amnesty France Dans quelle mesure la nouvelle loi antiterroriste adoptée par le Congrès ...
Ecoutes extrajudiciaires ...
a Chambre des représentants américaine a adopté jeudi un projet de loi censé fournir un cadre légal solide aux écoutes extrajudiciaires ...
Le Congrès US approuve la...
WASHINGTON - Le Congrès américain a approuvé jeudi un projet de loi très contesté définissant un cadre juridique pour les prisonniers ...
Feu vert à la tyrannie?
La Presse / Collaboration spéciale / New YorkAu nom de la guerre au terrorisme, le Congrès des États-Unis «a fait ...
Les «disparitions» dans l...
Campagne d’Amnesty International pour mettre fin à la torture dans la «guerre contre le terrorisme»CRUELS. INHUMAINS. TOUJOURS DÉGRADANTS.Non à la torture ...
Pakistan. Disparitions fo...
AMNESTY INTERNATIONAL COMMUNIQUÉ DE PRESSEIndex AI : ASA 33/038/2006 (public)Bulletin n° : 246 29 septembre 2006Embargo : 29 septembre 2006 00h01 ...
Amnesty en quête des disp...
Suspectés de terrorisme, ils auraient été torturés, puis vendus aux Etats-Unis. Dans un rapport rendu public vendredi, Amnesty International dénonce la ...
Wanted: suspects d'AlQaï...
La route de Guantánamo commence au Pakistan. Parvez Moucharraf, le président du Pakistan, et George W. Bush, le président des États-Unis, ...

Partager

1 commentaires:

À 9:03 PM , Anonymous Anonyme a dit...

Who knows where to download XRumer 5.0 Palladium?
Help, please. All recommend this program to effectively advertise on the Internet, this is the best program!

 

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil