jeudi, août 09, 2007

En Asie du Sud, des millions d'enfants au bord d'une crise sanitaire

© Unicef 2007 Rundrajit Das
Enfants déplacés par la catastrophe, dans le village de Madhubani, dans l'Etat du Bihar.
Publié le 7 août 2007 /
Unicef / Droits de l'Homme
L'UNICEF redoute une crise sanitaire pour des millions d'enfants à cause des inondations dues à la mousson. Beaucoup sont isolés, avec des besoins urgents en eau potable, en nourriture et en abris.

« Des villages entiers connaîtront une crise sanitaire dans quelques jours si on ne les atteint pas d'ici-là, » a déclaré le Dr Marzio Babille, responsable santé pour l'UNICEF en Inde. « Beaucoup de zones affectées abritent des communautés pauvres qui souffrent du manque de sanitaires et d'hygiène tout au long de l'année. Les eaux stagnantes laissées par les inondations sont un vivier mortel de maladies diarrhéiques et liées à l'eau, d'infections cutanées et autres menaces telles que le paludisme, la dengue ou la leptospirose. Les enfants qui représentent 40% de la population en Asie du Sud sont particulièrement concernés ». Plus d'une semaine après les inondations sans précédent dues à la mousson en Asie du sud, le Bangladesh, l'Inde et le Népal se remettent à peine des inondations soudaines qui ont touché plus de 30 millions de personnes, femmes et enfants pour la plupart. Bien que les inondations frappent chaque année l'Asie du sud, la mousson de cette année a été d'une intensité stupéfiante. Les opérations de secours ont été entravées par les difficultés d'accès aux communautés et villages isolés, dont la plupart sont accessibles uniquement par bateau ou par les airs. Des milliers de maisons, d'écoles, d'hôpitaux ont été endommagés ou détruits – comme les routes et les principales infrastructures. Les points d'eau dans les zones affectées sont contaminés ou toujours submergées et la population dépend des eaux de surface pour boire.

INDE
Le plus grand pays affecté, avec presque 20 millions d'habitants touchés par les inondations dans l'Assam, le Bihar et l'Uttar Pradesh.Fuyant les eaux montantes, des centaines de milliers de personnes campent sur des routes surélevées, des voies ferrées et des toits. L'UNICEF transporte des équipes médicales par la route et par bateau et vaccine les enfants contre la rougeole. Mais fournir de l'eau potable aux plus isolés reste un problème au regard du nombre colossal de personnes affectées.
Les largages de nourriture sont également limités par l'étendue du problème et l'éparpillement des populations déplacées dans les villages inondés. Même lorsque le crachin succède aux pluies, comme au nord du Bihar, les eaux stagnantes sont une menace sérieuse de maladies hydriques pour près de 11 millions de personnes dont 1,5 million d'enfants de moins de 5 ans. Au Bihar, on parle de 2 millions de personnes déplacées par les inondations, dont 300 000 enfants. L'Uttar Pradesh a également été durement touché, avec 2634 villages inondés dont 1340 complètement perdus. Les zones inondées de l'Assam comptent toujours des eaux stagnantes, faisant risquer aux populations des maladies diarrhéiques. La forte concentration de personnes dans les camps et les abris temporaires augmente le risque d'une épidémie de rougeole. L'UNICEF fournit des bâches plastique, des sels de réhydratation orale, des comprimés pour purifier l'eau, des kits santé d'urgence et des kits obstétriques, mais les besoins vont durer. Plusieurs milliers de personnes pourraient rester sans abri pendant des semaines.

BANGLADESH
Depuis 2 semaines, le Bangladesh fait face à de très fortes inondations qui ont affecté plus de 8 millions de personnes et la situation risque de s'aggraver rapidement dans les jours qui viennent.
Les courants des 26 rivières de la capitale Dhaka et de ses environs dont les niveaux sont très dangereux orientent désormais le flux des inondations vers le sud et les terrains bas du centre de la ville. Quelque 600 000 hectares de champs ont déjà été durement endommagés. L'UNICEF s'inquiète de la possible propagation de maladies comme les diarrhées, le choléra ou encore les infections cutanées. Des centaines de milliers de personnes vivent actuellement dans des camps de secours ou encore sur les bords des routes. L'aide de l'UNICEF inclue la fourniture de compléments nutritionnels sous forme de biscuits pour les enfants, les femmes enceintes et les mères allaitant ; de médicaments essentiels de base ; de bâches et de kits familiaux comprenant notamment des ustensiles de cuisine et des vêtements… Des fournitures prépositionnées, à la suite des inondations qui avaient déjà touché le pays en 2004, seront utilisées notamment pour pallier les besoins en eau et assainissement.

NEPAL
Les inondations qui touchent le Népal ont affecté près de 300 000 personnes, et ce principalement dans les zones rurales du pays (Province de Teraï située le long de la frontière sud avec l'Inde).
Selon les sources officielles, depuis deux semaines les pluies torrentielles ont entraîné inondations et éboulements de terrains provoquant 95 morts dans 33 districts (soit près de la moitié du pays). Tandis que les niveaux d'eau baissent dans plusieurs districts, le déploiement d'une assistance humanitaire est gêné par les problèmes de sécurité (particulièrement dans l'Est du Teraï, les dégâts causés sur les infrastructures routières, rendant d'autant plus difficile l'acheminement de l'aide par les autorités locales et par les travailleurs humanitaires aux populations les plus vulnérables. Nourriture, eau potable et abris temporaires sont les besoins majeurs à l'heure actuelle. Les derniers rapports sanitaires montrent que les risques d'épidémies dus à une eau non potable sont élevés, des cas de fièvres virales et d'infections cutanées sont en augmentation.
Notes les plus récentes
Palestiniens dont un jeune ont été tués entre le 2 et le 8 août par les Forces Israéliennes d'occupation (FOI) ...
© Unicef 2007 Rundrajit DasEnfants déplacés par la catastrophe, dans le village de Madhubani, dans l'Etat du Bihar. Publié le 7 ...

Partager

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil