jeudi, septembre 20, 2007

Israël prépare une guerre totale contre la bande de Gaza

Lors des dernières coupures d'électricité dans Gaza suite à la connivence entre l'Union Européenne et Israël pour accroître le blocus sur la population.
Le cabinet de la sécurité israélien a déclaré la bande de Gaza « entité ennemie », ouvrant la voie aux coupures de carburant et autres nécessités vitales pour le territoire assiégé.
Le mouvement Hamas a publié un communiqué en réponse, disant que l'annonce du cabinet de sécurité ce mercredi équivalait à une « déclaration de guerre ».
jeudi 20 septembre 2007 / Info-palestine

Le bureau d'Ehud Olmert, le premier ministre israélien, a indiqué que son cabinet de sécurité avait approuvé la dénomination « d'entité ennemie » et qu'il y aurait des « limitations sur les importations vers la bande de Gaza et une réduction de l'approvisionnement en carburant et en électricité ».
Les tensions ont monté d'un cran depuis que le Hamas a pris le contrôle de la bande de Gaza à la mi-juin.
Les israéliens ont déclaré que leur décision, coïncidant avec une visite dans la région de la secrétaire d'état des Etats-Unis Condoleezza Rice pour favoriser une conférence de paix au Moyen-Orient organisé par les américains, était une réponse aux tirs réguliers de fusées par les groupes armés depuis Gaza.
S'exprimant sur Al Jazeera après l'annonce israélienne, Saeb Erekat, principal négociateur palestinien et porte-parole pour le gouvernement en Cisjordanie, a déclaré ce mercredi :
« Je crois que Gaza et la Cisjordanie sont toujours sous occupation israélienne. Israël ne peut en aucune circonstance les considérer comme 'entité ennemie'. Gaza n'est pas indépendant, Gaza est sous occupation israélienne.
« C'est une décision en violation totale du droit international, c'est une punition collective et une préparation pour une grave escalade militaire contre 1,5 million d'habitants dans Gaza.
« Pour finir, cela ne mettra pas un terme au cycle de la violence mais compliquera les questions et apportera encore plus de violence. »
Plus tôt dans la journée, Fawzi Barhoum, porte-parole pour le gouvernement basé à Gaza et dirigé par le Hamas, avait déclaré à Al Jazeera : « C'est une déclaration de guerre contre le Hamas [à un moment où] toutes factions militaires palestiniennes soutiennent notre programme de résistance.
« L'occupation vise tous les Palestiniens. Ils veulent que les Palestiniens se révoltent contre le Hamas, afin de l'affaiblir.
« Mais les Palestiniens soutiennent le Hamas par tous les moyens car le Hamas continue à refuser de reconnaître l'occupation ou d'abandonner son programme de résistance. »
Contrôle serré
Israël maintenant un contrôle serré des frontières terrestres de Gaza, son espace aérien et de ses eaux territoriales, tout en confisquant les recettes fiscales palestiniennes ; la bande de Gaza est en grande partie dépendante d'Israël pour les services et les importations d'aide humanitaire.
Le bureau d'Olmert a déclaré que le cabinet de sécurité avait approuvé la dénomination « d'entité ennemie » et qu'il y aurait des « limitations sur des importations vers la bande de Gaza et une réduction de l'approvisionnement en carburant et électricité ».
Il a indiqué que les sanctions seraient mises en application après que les autorités israéliennes aient examiné les implications légales et humanitaires.
En définissant formellement la bande de Gaza comme entité ennemie, Israël pourrait arguer du fait qu'il n'est pas lié par le droit international régissant l'administration de territoires occupés pour assurer l'approvisionnement en électricité à la population de 1,5 million d'âmes.
Les forces de Hamas, qui ont pris le contrôle de Gaza en juin après les combats avec la faction rivale du Fatah, ont commencé à se préparer pour une plus large offensive israélienne, en particulier depuis qu'une fusée a frappé la semaine dernière un camp militaire israélien, blessant près de 70 soldats.
Tirs de fusée en représailles
Trois factions palestiniennes ont annoncé aujourd'hui qu'elles avaient tiré des fusées vers des cibles israéliennes près de la bande de Gaza en représailles pour « les crimes israéliens dans les zones occupées ».
Dans un rapport commun, les brigades des martyres d'Al-Aqsa et les brigades d'Al-Quds, l'aile armée du groupe islamique palestinien du Jihad, ont dit que leurs combattants avaient visé une base israélienne de renseignement au poste frontière de Kisovim, au sud de la bande de Gaza ainsi qu'un autre poste près du camp de réfugiés d'Al-Bureij, à l'est de la bande de Gaza.
Les brigades Al-Nasir Salah al-Din, l'aile militaire des Comités Populaires de Résistance, ont revendiqué la responsabilité des tirs vers Sderot.
Les militaires israéliens ont confirmé que Sderot avait été visé.
Avertissement des Nations Unies
L'ONU a invité l'Israel à reconsidérer sa décision de déclarer la bande de Gaza comme « entité ennemie », avertissant la coupure des services essentiels violeraient le droit international.
La décision israélienne de couper les approvisionnements d'électricité, d'eau et de carburant dont Gaza dépend presque entièrement a été totalement soutenu par les Etats-Unis mercredi.
Ban KI-Mun, sécrétaire général de l'ONU, a déclaré que la décision de mercredi prise dans le but d'interrompre les services essentiels aggraverait les conditions difficiles des Palestiniens.
« Une telle étape serait contraire aux engagements d'Israël envers la population civile selon la loi humanitaire international et les droits de l'homme, » a-t-il ajouté mercredi.
Ban a poursuivi en disant que déjà 1,4 million de personnes dans Gaza, y compris les personnes âgées, les très jeunes et les malade souffraient de la situation et « ne devraient pas être punis pour les actions inacceptables des militants et des extrémistes ».
En même temps il a dit que les tirs continus de fusées depuis Gaza vers Israël était inacceptable, demandant que cela « cesse immédiatement ».
« Je comprends les soucis de sécurité d'Israël à ce sujet, '' qu'il s'est ajouté [se soucie-t-il de la sécurité des Palestiniens ? - N.d.T].
Soutien américain
La décision israélienne concernant Gaza a été soutenue par les Etats-Unis mercredi par Condoleezza Rice, la secrétaire d'état, qui a déclaré que le Hamas était « une entité hostile pour les Etats-Unis aussi ».
S'exprimant dans une conférence de presse commune avec Livni dans Jérusalem occupé, elle a fait savoir que les Etats-Unis, cependant, « n'abandonnerait pas les Palestiniens innocents ».
« Nous n'abandonnerons pas les Palestiniens innocents dans Gaza et en effet nous ferons tous nos efforts pour traiter leurs besoins humanitaires ».
Rice est en visite au Moyen-Orient en vue d'une conférence de paix devanat être organisée par les Etats-Unis entre les Israéliens et les Palestiniens.
Les Israéliens et les Palestiniens, cependant, ont des attentes très différentes des entretiens.
Les responsables israéliens veulent une déclaration commune sans engagement tandis que les Palestiniens veulent un « accord-cadre » sur les questions centrales comme celles des frontières, du statut de Jérusalem et des réfugiés.
20.9.07 18:36
http://20six.fr/basta/art/29184831/
Israel_prepare_une_guerre_totale_contre_la_bande_de_Gaza

Notes les plus récentes
La bande de Gaza sur le p...
GAZA (Reuters) - Des hommes masqués, le front ceint de bandeaux colorés, le doigt sur la gâchette de leurs fusils d'assaut, sont tapis derrière des sacs de sable. D'autres manipulent des explosifs le long des rues de Gaza.
Palestine : « Appel aux p...Aussi incompréhensible et immoral que cela puisse être, le président Mahmoud Abbas, et son parti Fatah, ont demandé à Israël de ...
Sabra et Chatila. 25 ans ...Tous ceux qui ont commis le massacre à Sabra et Chatila ont échappé à la justice. Pas un seul des centaines ...
ElBaradei contredit Kouch...La forte tension entre la France et l'Iran après les déclarations de Bernard Kouchner sur le risque de guerre contre la ...
Nucléaire iranienAprès les propos tenus par François Fillon et Bernard Kouchner, en visite ce mardi à Moscou, sur un risque de conflit ...
La Communauté internation...Vidéo mission FIDH sur les réfugiés soudanais au Tchad Est 14/09/2007 / www.fidh.org Journée mondiale pour le Darfour ...
Angola. Une police «au-de...En Angola, les policiers commettent des violations des droits humains et les responsables de tels agissements sont rarement à ...
Solidarité et mobilisatio...À SIGNER ET FAIRE SIGNER ICI ...
Des « disparus » par mill...Affiche représentant certaines des 43 personnes enlevées le 14 janvier 1990 dans le village de Pueblo Bello (département d'Antioquia).© DR ...
La fin des souverainetés ...Les lois imposées par les États-Unis ont servi à jeter les bases sur lesquelles se construit un nouvel ordre de ...
Fête de l’Humanité 2007Fête de l’Humanité 2007« La misère n’est pas une de l’Humanité .Entretien avec le président d’ATD Quart-Monde. Débat samedi 15 septembre ...
Ma priére pour la paix e...MON MESSAGE POUR LA PAIX ET L'HARMONIE Cher & De Frères ; Soeurs, Nous tout le besoin de prier pour un un ...
Appel à la libération des...Attac-France, Attac-Maroc et les Attac d’Europe s’associent aux nombreuses organisations qui s’indignent de la multiplication des atteintes aux droits fondamentaux au ...

Partager

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil