mercredi, mai 14, 2008

En Chine, le séisme aurait fait au moins 20.000 morts

À Dujiangyan, le travail des secouristes est compliqué par les amas de gravats © WENN/SIPA
14/05/2008 Le Point.fr
Il ne s'agit que d'un bilan provisoire, sans doute encore largement sous-estimé. Le séisme qui a secoué lundi l'ouest de la Chine aurait fait près de 20.000 morts et dizaines de milliers de disparus dans la région du sud-ouest du pays. Sans prendre en compte les chiffres avancés par les responsables locaux, le gouvernement parle lui de près de 15.000 morts. On compte plus de 14.000 morts et près de 40.000 disparus dans la seule province du Sichuan (sud-ouest), où a été localisé l'épicentre. Sept autres régions du pays ont été touchées par ce tremblement de terre d'une magnitude de 7,9 sur l'échelle de Richter, le plus violent en Chine depuis plus de 30 ans.
Mesures d'urgence
Le tremblement de terre meurtrier s'est produit lundi à 8 h 28, heure française - 14 h 28, heure locale - à environ 92 kilomètres au nord-ouest de Chengdu, capitale de la province du Sichuan, située sur les contreforts du Tibet. Son épicentre était situé à 10 kilomètres sous la surface, a rapporté l'Agence américaine de géologie (USGS). L'endroit le plus sinistré se situe sur le côté oriental du plateau tibétain, une zone généralement peu peuplée en raison des hautes montagnes. Peu après le séisme, les autorités ont décidé de fermer l'aéroport international de Chengdu et l'armée a été envoyée pour secourir les victimes, ont annoncé les médias officiels. Le président Hu Jintao a ordonné de déployer tous les efforts pour venir en aide aux victimes du tremblement de terre, selon l'agence officielle Chine nouvelle. Plus de 50.000 soldats ont été mobilisés. Le Premier ministre Wen Jiabao s'est rendu sur les lieux de l'épicentre, dans le district de Wenchuan. Dans une interview accordée à la télévision chinoise, il a qualifié de "désastre" le séisme et a appelé la population "au calme et au courage".
Le barrage des Trois-Gorges serait intact
Le barrage géant des Trois-Gorges, sur le fleuve Yangzi, dans le centre de la Chine, n'aurait pas souffert du séisme, a fait savoir son gestionnaire. "Les contrôles ont montré qu'il n'y a rien qui sorte de l'ordinaire", a certifié la société China Three Gorges Project, gestionnaire du barrage hydroélectrique. Le tremblement de terre a néanmoins été perçu dans la région du barrage, un mur de béton de 185 mètres de haut, qui crée une retenue de 39 milliards de m3. Les installations pour les Jeux olympiques de Pékin, qui auront lieu début août, n'ont pas été endommagées, a tenu à rassurer un porte-parole du Comité d'organisation. "Elles sont antisismiques jusqu'à un niveau assez élevé et aucun dégât n'a été constaté", a-t-il précisé. Les instances sportives chinoises ont en revanche annoncé que le trajet de la flamme olympique serait raccourci, sans donner plus de précisions. Selon le programme initial, le relais devait passer en juin par les régions sinistrées. Une étape à Chengdu, épicentre du séisme, était prévue le 18 juin.
Notes les plus récentes
Quand_les_medias_dominants_diront_ils_enfin_la_verite_sur_Israel_
Urgence_en_Birmanie_Myanmar_
MYANMAR_La_junte_dans_l_il_du_cyclone
Gaza_est_sur_le_point_d_exploser_
Les_regimes_arabes_modernisent_l_autoritarisme
Crise_alimentaire_Ban_Ki_moon_entrevoit_une_lueur_d_espoir_
Hausse_des_prix_des_denrees_alimentaires
La_famine_mondiale
Entretien_avec_le_President_du_Conseil_legislatif_palestinien
_actuellement_en_prison_le_Dr_Aziz_Dw
Le_Etats_Unis_parviendront_ils_pousser_le_Hezbollah_la_faute_
Liban_11_morts_des_combattants_du_Hezbollah
Palestine_1948_2008
Le_Liban_au_bord_de_la_guerre_civile

Partager

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil