dimanche, février 04, 2007

L’Iran fait visiter ses installations nucléaires aux non alignés


Mis au ban des accusés par un occident contesté, l’Iran cherche des soutiens parmi les Pays en Voie de Développement, et tente d’asseoir une position de leader dans le conflit nord-sud.
Illustration : le groupe des 77
Des délégués du Groupe des 77 [1] et du Mouvement des Non Alignés ont visité samedi l’installation d’enrichissement d’uranium d’Ispahan.
Parmi les visiteurs se trouvaient les ambassadeurs d’Algérie, de Cuba, de l’Egypte, de la Malaisie, et les représentants Saoudiens et Syriens de la ligue arabe.

Cette visite a été organisée afin de démontrer que les activités nucléaires de l’Iran sont transparentes et pacifiques.
De nombreux journalistes Iraniens et étrangers ont accompagné cette visite des installations nucléaires situées au sud est d’Ispahan qui transforment l’uranium en un gaz hexafluoride d’uranium (UF6).
Après plusieurs mois d’interruption cette installation a repris ces activités sous le contrôle de l’AIEA en aout 2005. Ali-Asghar Soltanieh, ambassadeur iranien à l’AEIA a déclaré que l’Iran ne développe pas d’armes nucléaires, ajoutant que si « nous avions eu la volonté de déroger, nous serions sortis du TNP il y a longtemps ».
La République Islamique a fait tout son possible pour clarifier la situation, et quoi qu’il en soit, continue ses activités nucléaires sous la supervision de de l’AEIA et conforméments à ses statuts.
Selon M. Soltanieh il n’y a aucune raison valable de suspendre les activités nucléaires et personne n’a été capable d’en convaincre l’Iran.
Publication originale : Téhéran Times
[1] Le Groupe des 77 est une coordination informelle rassemblant les pays en voie de développement.
04-02-2007 / YABASTA

Partager

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil