dimanche, avril 01, 2007

Irak: hausse de 15% du nombre de tués en mars avec 2.078 morts


BAGDAD 01/04 (BELGA) = Le nombre de civils, militaires et policiers tués au mois de mars en Irak s'est élevé à 2.078, soit une hausse de 15,06% par rapport au mois de février, a annoncé dimanche le ministère de la Défense irakien. 1.869 civils, 165 policiers et 44 soldats ont péri en mars pour un total de 2.078 morts, selon le bilan du ministère de la Défense qui affirme prendre en compte les chiffres de son ministère ainsi que de ceux du ministère de la Santé et de l'Intérieur. Au mois de février, 1.646 civils, 131 policiers et 29 soldats avaient perdu la vie pour un total de 1.806 personnes tuées. En moyenne, 64 personnes ont été tuées chaque jour en mars contre 67 en février (28 jours). Toujours selon le ministère de la Défense, 481 "terroristes" présumés ont été tués en mars contre 586 en février. Cette hausse dans les violences en Irak a été enregistrée en dépit d'un plan de sécurité, lancé le 14 février pour sécuriser Bagdad ravagée par les violences, qui ont fait 16.000 morts en 2006 selon les Nations unies. (VAD) ./.
Belga (Belga Feed)

Partager

1 commentaires:

À 4:51 PM , Anonymous hmida a dit...

Tous ces chiffres nous démontrent très clairement que la démocratie est très facile à imposer à un peuple : en effet, l'Irak qui a vécu sous la dictature et dans une paix certaine est "démocratiquement" gouverné depuis que Bush l'a décidé.
Le hic est que depuis cette démocratisation les notions de paix" de concorde, de stabilité,de sécurité ont complètement disparu de ce pays!
Je crois que George W. Bush devra un jour ou l'autre repondre devant l'histoire de cette catastrophe!

 

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil