vendredi, novembre 28, 2008

Infos Gaza n°424 - Semaine du 20 au 26 novembre 2008

Palestinian Centre for Human Rights (PCHR)
Les conséquences du renforcement du siège imposé sur la bande de Gaza depuis 3 semaines

La centrale électrique a cessé toute activité par manque de fioul. Au cours des trois dernières semaines les Forces d'Occupation Israéliennes (FOI) n'ont autorisé l'entrée que de 1.721.610 litres de fioul qui ne permet à la centrale de fournir de l'électricité que pendant 5 jours. La préoccupation première des 1.500.000 ressortissants de la bande de Gaza est d'avoir accès aux denrées de base : la nourriture, les médicaments, l'eau et l'électricité.
La majorité de la population manque d'eau potable L'électricité (importée d'Israël et d'Egypte) est coupée de 8 à 12 heures par jour à plus de 100.000 foyers. Cette pénurie a des effets très dommageables sur les 500.000 étudiants stagiaires ou en cours d'examen Pendant 5 jours l'UNRWA a du suspendre son programme d'aide humanitaire destinée aux 750.000 réfugiés palestiniens dans la bande de Gaza.
Des milliers de civils doivent faire la queue pendant des heures pour acheter un peu de pain. Ce sont 45 boulangeries qui ont été fermées à cause de la pénurie d'électricité et de gaz domestique. Elles constituent 75 % de la totalité des boulangeries de la bande de gaza. Les 18 boulangeries encore ouvertes doivent travailler au ralenti
Le poste frontière de Rafah International n'a été ouvert que 3 jours cette semaine pour laisser sortir 2.100 personnes pour la plupart des patients et des étudiants et laisser rentrer chez eux 780 autres.
Le poste frontière de Erez Beit Hanoun est resté fermé empêchant tout contact avec la Cisjordanie et Israël en matière de soins médicaux, de commerce ou de visites : Elles sont au moins 900 familles à n'avoir pas été autorisées à rendre visite aux leurs emprisonnés en Israël depuis le 6 juin 2007.
Les FOI ont imposé des restrictions supplémentaires aux diplomates internationaux, aux journalistes et aux organisations humanitaires internationales concernant leur accès à la bande de gaza. Parmi ces dernières, certaines d'entre elles sont interdites d'entrée.
Toujours concernant Erez Beit Hanoun : Les FOI ont encore abaissé la moyenne des patients autorisés à aller se faire soigner en Israël ou en Cisjordanie. La moyenne est de 17 par jour, soit une baisse de 15 % par rapport au 1ER trimestre 2008
D'une façon générale les conditions sanitaires se sont détériorées à cause des blocs opératoires ne pouvant plus fonctionner par manque d'électricité et à cause de 94 médicaments de base manquant. La vie d'au moins 30 tout jeunes bébés est menacée car leur temps de gestation a été réduit et des équipements appropriés, fonctionnant à l'électricité sont à l'arrêt Un patient est mort à un poste frontière parce que les FOI exigeaient de lui qu'il dénonce des gens en échange de sa sortie de Gaza pour aller se faire soigner à l'extérieur. Ainsi, le nombre des Palestiniens qui sont mort par refus des FOI de les laisser sortir ou par manque de médicaments s'élève à 47 dont 16 femmes et 10 enfants.
L'approvisionnement en carburants et en fiouls par le poste frontière de Naha Ouz a considérablement diminué : 19,6 % seulement des besoins journaliers pour la centrale électrique. Seulement 4,1 % des besoins en essences, 2,9 % des besoins en fioul pour le secteur économique et 4,8 % de gaz domestique.
Les postes frontière assurant le commerce entre la bande de Gaza et l'extérieur ont été fermé presque tous les jours de la semaine : seuls quelques approvisionnements d'aide humanitaire ont pu transiter par Al Mentar Karni et par Karm Abu Salam.
Alors que les accords d'Oslo ont fixé à 20 miles (37 km) la limite des eaux territoriales palestiniennes, les FOI arraisonnent systématiquement tout bateau s'éloignant de plus de 6 miles de la côte
La condition de vie de la population de la bande de Gaza s'est considérablement détériorée. Les chômeurs et ceux qui sont en dessous du seuil de pauvreté ne cessent de croître de façon inquiétante
28.11.08 13:00

Partager

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil