jeudi, août 03, 2006

Irak: au moins 24 morts dans diverses attaques

BAGDAD - Les violences se sont poursuivies en Irak, où 24 personnes, dont 21 civils, ont été tuées. L'explosion de deux bombes artisanales à Bagdad a notamment fait dix morts et 15 blessés. Les corps de 25 personnes assassinées ont par ailleurs été découverts.

Sur le plan politique, le président irakien Jalal Talabani a annoncé que les forces irakiennes seraient en mesure d'assurer la sécurité de l'ensemble du pays "d'ici la fin de l'année".
Une seule des 18 provinces irakiennes se trouve actuellement sous la responsabilité irakienne, celle de Mouthanna, dans le sud du pays.Les propos du président irakien s'accordent cependant mal avec la situation sur le terrain: plus de 14'000 civils irakiens ont été tués au cours des six premiers mois de cette année, selon un rapport des Nations unies.
Depuis plusieurs semaines, les soldats américains réinvestissent d'ailleurs discrètement de nombreux secteurs, dont ils avaient célébré à grand renfort de publicité le transfert sous responsabilité irakienne plusieurs mois auparavant.La mise en oeuvre à la mi-juin d'un "plan de sécurité" pour Bagdad, initié par le gouvernement irakien, s'est révélé un échec, la violence ayant atteint dans la capitale un niveau particulièrement élevé, avec plus de 70 attaques quotidiennes.
L'armée américaine a dû prélever 3500 hommes dans le nord du pays pour les envoyer en renfort.Les forces irakiennes comptent au total quelque 275'000 hommes.L'armée américaine a pour sa part annoncé la mort au combat d'un soldat dans la province rebelle d'al-Anbar, ce qui porte à 2580 le nombre de GI's morts depuis l'invasion de l'Irak en mars 2003.

swissinfo.org/fre

Partager

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil