mercredi, mai 28, 2008

Maroc Campagne de solidarité avec les détenus politiques du mouvement étudiant!

Campagne de solidarité avec les détenus politiques du mouvement étudiant au Maroc
28 05 2008 / http://www.lescommunistes.net/~infos/index.php
Non à la répression des étudiants! Pour la liberté syndicale et politique à l’université et pour les revendication légales des étudiants !
Après une série de luttes militantes qu’a mené le mouvement étudiant au Maroc, dans le cadre de l’union national des étudiants du Maroc (UNEM) dans plusieurs universités marocaines en protestation contre le plan du régime en place pour détruire l’enseignement public et lui mettre fin, et contre la remise en cause des * libertés syndicales et politiques dans l’université marocaine, le régime réactionnaire en place au Maroc a organisé une attaque sauvage contre le mouvement étudiant à l’université de Marrakech.
Cette attaque dans laquelle il a utilisé tous les outils de répression possible et même celle que vous ne pouvez pas imaginé ( chiens policiers, bombes lacrymogènes..) a eu comme résultat la détention de 300 militants étudiants, qui ont été traité sauvagement et brutalisé par tout sortes de tortures (psychique et physique).
Il reste 18 détenus politique parmi lesquels il y a une militante:
(zahra bodkor (militante) -Aalae Edarbali -Mourad chwini -Otman Ohwini -yousef machdofi - Mohamed jamily -Mohamed Làarbi Jadi -Khalid Miftah -Jalal Kotbi -Younes Salmi -Abdelah Errachdi -Yousef Alàlaoui -Hafid Elhafdi -Mansour Ghridou - redouan ezobairy Elidrissi Hicham -Elidrissi Mohamed -Houssaine Nasr)
qui se sont représenté a des procès formels « simulés », avec des frais qui montrent le caractère rétrograde du régime en place au Maroc (6 camarades sont accusés de crimes et 11 camarades accusés de délit)
Dans une tentative de trouver des preuves pour soutenir les accusations contre ces militants et la militante, les organes de répression à Marrakech ont pris d'assaut des maisons de presque 37 camarades en pleine nuit et ont volé leurs biens, en particulier les ordinateurs et les téléphones mobiles……..
Ainsi, le mouvement étudiant à Marrakech a désormais 18 nouveaux détenus, en plus de trois détenus d'Errachidia. Ces camarades qui sont encore derrière les barreaux de leurs cellules de ce régime réactionnaire depuis l'année dernière, et qui payent d'impôt de deux ans de détention pour la défense des droits légitimes des étudiants, la lutte pour tenir la ligne démocratique à l'Université du Maroc.
Ce qui s’est passé à Marrakech et dans toutes les universités qui sont contre la paix sociale et qui défendent la gratuité de l'enseignement, confirme la fausseté des allégations concrètes faisant l'éloge du système démocratique fondé au Maroc et montre la faillite de tous les slogans sur les droits de l'homme et la primauté du droit.
Ce qu’a connu le mouvement étudiant au Maroc prouve pour la millième fois que nous vivons dans une ère de dictature dans la plus pire de ses formes.
En affirmant votre solidarité avec les masses d'étudiants au Maroc:
* vous soutenez les militants et militantes pour la liberté et la dignité.* vous soutenez la lutte pour extraire le droit à la liberté d'expression et de pensée.* vous condamnez toutes les formes de torture pratiquées par le régime de dictature au Maroc contre eux.* Vous supportez tous les détenus politiques qui ont donné leurs libertés pour la dignité, la liberté et le droit à l'éducation et à atteindre toutes les exigences physiques et démocratiques des étudiants marocains.* vous démasquez les slogans démagogues promus par le régime en place au Maroc et tous ses clients.* votre solidarité est un soutien à tous militants progressistes au Maroc et dans le monde et une condamnation de toutes les dictatures fondées sur l'oppression de nos peuples.
Voila le lien de la campagne en arabe
Maroc_Campagne_de_solidarite_avec_
les_detenus_politiques_du_mouvement_etudiant_

Partager

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil