vendredi, août 08, 2008

Sionisme contre démocratie

Dominés par une propagande qui nous dit que les Juifs israéliens innocents sont persécutés par les Arabes palestiniens mauvais, les USA continuent de subventionner l'Etat juif, et entraînent la nation dans des guerres destructrices, en son nom. Ressasser continuellement l'histoire de l'épouvantable persécution passée donne l'impression que parce que les nazis allemands ont brutalisé les Juifs européens, les Ashkénazes israéliens sont moralement justifiés à brutaliser les Arabes palestiniens.
Par Frank Scott frankscott@comcast.net / 08 Août 2008 / Alterinfo Les commentaires politiques de Frank Scott apparaissent dans The Coastal Post, une publication mensuelle de Marin County, Californie, et sur de nombreux sites web, ainsi que sur son blog : http://legalienate.blogspot.com/
8.8.08 17:46
["La loyauté première de la configuration du pouvoir sioniste va à l'Etat d'Israël et sa politique est conçue pour coloniser le congrès US au nom et au bénéfice de la 'mère patrie', Israël"]i. James Petras James Petras parle d'une réalité rarement discutée dans des cercles habitués à au mieux murmurer des critiques sur le soutien des USA à Israël. Il parle du Congrès, mais l'exécutif a été "colonisé" de la même façon. Le comportement téléguidé des principaux candidats à la présidence, faisant des courbettes devant le lobby israélo-américain ou priant devant le Mur des lamentations à Jérusalem, en sont des preuves suffisantes. La domination exercée par ce qu'il appelle la Configuration du Pouvoir Sioniste est un problème très grave pour un public qui n'a généralement pas conscience de son existence, et moins encore du contrôle qu'il exerce sur notre système politique. Avec une économie paralysée et des forces armées sur-augmentées, des groupes du vieil establishement américain essaient de reprendre le contrôle avant que le dévouement stupide à l'Etat juif ne mène à la ruine totale.
Une coterie du vieux pouvoir WASP (protestant blanc anglo-saxon) revitalisé se trouve en lutte avec le bloc du pouvoir juif plus récent. Cet affrontement de gangs au sein de l'establishment n'apportera pas la justice sociale et la paix à l'Amérique, mais il peut donner au public l'opportunité de revenir à la raison. Le soutien à un Etat raciste qui brutalise sa population autochtone d'une manière qui choque les vétérans de l'Afrique du Sud de l'apartheid ne peut que continuer, avec un public maintenu dans le noir. Dominés par une propagande qui nous dit que les Juifs israéliens innocents sont persécutés par les Arabes palestiniens mauvais, les USA continuent de subventionner l'Etat juif, et entraînent la nation dans des guerres destructrices, en son nom. Ressasser continuellement l'histoire de l'épouvantable persécution passée donne l'impression que parce que les nazis allemands ont brutalisé les Juifs européens, les Ashkénazes israéliens sont moralement justifiés à brutaliser les Arabes palestiniens.
Sur une terre qu'ils croient, sans aucune preuve à part la foi juive, être celle de leur origine, les colons sont vus comme les indigènes, alors que le peuple qui y vit depuis des siècles est expulsé, traité de terroristes et, en dépit de ses origines sémites, traité d'antisémite par ceux dont le seul lien avec le sémitisme est leur système de croyance. Cette situation serait digne de la dernière comédie macabre si elle n'était si dangereuse pour l'humanité toute entière. Israël est dirigé par quelques personnalités sérieusement perturbées, qui n'ont pas en main une hache, mais des armes nucléaires. Ce qui n'est bien sûr jamais mentionné par ce qu'on appelle la communauté internationale, ce qui veut dire l'Amérique, Israël et une poignée d'états larbins. Comment les USA peuvent-ils poursuivre leur multi-milliards de dollars d'aide à Israël, les guerres interminables et le maintien de bases militaires dans des centaines de pays étrangers, alors que son peuple subit un statut économique en sérieux déclin ? C'est seulement avec l'aide de médias qui nous dirons que l'origine de nos problèmes se trouve dans des endroits lointains plutôt qu'à la maison, et que notre allié le plus important au monde est Israël. Les deux sont dans un déni total de réalité. Une attitude individuelle sur de telles présomptions serait jugée cliniquement folle et vaudrait à son auteur l'internement psychiatrique. Notre société se comporte comme si les illusions étaient la réalité, les mensonges la vérité et un comportement psychotique le signe d'une excellente santé mentale. Les USA ont pour des milliards de dollars de dettes et sont haïs non seulement au Moyen Orient, mais aussi dans de plus en plus d'autres endroits du monde, ce qui entraîné les appels au changement qui ont vu les WASP revenir, reprendre le contrôle au bloc au pouvoir qui a joué un rôle majeur dans la création de la crise actuelle, à part celui, non reconnu, qui est là depuis plus longtemps, le capitalisme lui-même. Cette menace majeure sur l'avenir de l'humanité dépend peu du caractère "gentil" ou juif du groupe dirigeant, mais du fait qu'il permette ou non que le système détruise la planète entière, et pas seulement le Moyen Orient. La relation entre la politique et la manière dont elle est rapportée est claire dans la préparation des Américains à une guerre avec l'Iran, et puis leur suggérant une indécision peut-être oui – peut-être non. Chaque fois que les discours enflammés sur l'Iran refroidissent légèrement, le prix du gasoil descend. Jusqu'à la prochaine poussée de brouhaha fanatique qui clamera que l'Iran veut atomiser Israël et exterminer tous les Juifs, auquel cas le prix remontera.
Ces fluctuations entre la rhétorique maniaque et le prix du pétrole font partie de la lutte pour exercer le contrôle sur la politique US au Moyen Orient. Le fait que les Américains n'utilisent pas autant d'essence n'a pas échappé à la vigilance du pétro-capital et cela joue sûrement un rôle dans la diminution récente du prix, qui est encore bien plus haut qu'il ne l'était il y a un an. On continue pourtant à faire croire que ce sont les puissances pétrolières qui nous poussent à la guerre en Irak, en dépit du fait que cela voudrait dire que Big Oil a décidé de compromettre ses relations étrangères et d'observer les Américains consommer moins de son produit. Cette histoire ridicule est à la mesure de l'étendue du pouvoir juif-israélien non seulement sur le gouvernement, mais sur les médias qui contrôlent la connaissance du public américain. Des fables continuelles sur une prétendue menace iranienne, basée sur la même preuve fictive, des craintes surnaturelles et des tendances psychotiques qui transforment Israël en un cauchemar national pour les Arabes palestiniens en Disneyland paradisiaque pour les Juifs israéliens, rendent encore plus vital que jamais de mettre un terme à cette folie. Elire un nouveau membre de la population colonisée à la présidence, que ce soit aux USA ou en Palestine, ne fera pas une grosse différence. Plutôt que d'un simple changement au sommet, qui est une partie du problème, nous avons besoin que les masses populaires de la base se réveillent à l'action, ce qui pourrait apporter une réelle solution : une démocratie à 50 états aux USA, et une démocratie à un Etat en Palestine.
Source : [Online Journal]
Traduction : MR pour [ISM ]
url:
http://ism-france.org/news/article.php?id=9618&type=analyse&lesujet=Sionisme

Partager

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil