mardi, janvier 06, 2009

Très durs combats et forte résistance dans Gaza

Barbarie et cruauté sionistes sans nom... Un père pleure ses enfants massacrés dans une attaque israélienne - Photo : AFP
L’attaque israélienne s’intensifie sur la ville de Gaza. Les israéliens n’hésitent pas à bombarder les zones d’habitations, massacrant rien que dans la journée d’hier plusieurs dizaines de personnes dont deux familles entières.
D’après Al Jazeera.net, Ma’an, Al Manar / 6 janvier 2009 Info-palestine

Les troupes israéliennes ont accentué leur attaque sur la bande de Gaza, tandis que leur guerre d’agression entrait dans son 11ème jour.
Les bombardements aériens et navals ont tué 45 Palestiniens lundi, faisant monter à 548 le nombre de Palestiniens assassinés depuis que l’offensive a commencé le 27 décembre.
La résistance à tué trois soldats israéliens et blessé 24 autres dans les batailles autour de la ville de Gaza lundi soir, ont reconnu les militaires israéliens.
Forte résistance du Jihad islamique dans Gaza
De grandes explosions et d’intenses combats au sol sont entendus près du centre de la ville dans le quartier est de Shejaiya, tard lundi et dans les premières heures ce mardi.
Les fusées éclairaient le ciel tandis que les hélicoptères de combat et les avions de chasse israéliens volaient à bassse altitude au-dessus de la ville.
Un porte-parole pour les brigades Al-Quds, l’aile militaire du mouvement palestinien du Jihad islamique, a déclareé à Al Jazeera que les tanks israéliens essayaient d’entrer dans la ville de Gaza.
Il a déclaré que les combattants de son groupe avaient détruit un véhicule blindé israélien de transport de troupes dans les combats.
Ayman Mohyeldin d’AlJazeera, rapportant depuis la bande de Gaza, a indiqué qu’une grande partie des combats avait lieu autour d’un secteur plus en hauteur à la périphéries de la ville.
Le secteur donne une vue d’ensemble de toute la partie nord de Gaza, et il serait stratégiquement utile aux militaires sionistes ; en raison de sa surface et de son altitude, ce secteur est probablement employé pour envoyer des fusées vers Israël, ajoute notre correspondant.
De féroces combats entre les troupes israéliennes d’occupation et les combattants de la résistance palestinienne ont lieu également à l’est de Jabaliya au nord de la bande de Gaza.
Tirs généralisés et indiscriminés de missiles par les F-16
Moussa El-Hadda, un docteur de la bande de Gaza, a indiqué que « tout le Gaza est dans le noir excepté la lumière produite par les fusées tirées par les F-16 et Apache [hélicoptères de combat] ».
« Pour la première fois les F-16 volent très bas et tirent des missiles dans toutes les directions.
« Personne ne peut quitter sa maison, nous n’avons aucun abri et Israël le sait parfaitement. Ils bombardent partout et la plupart de leurs bombes frappent des maisons, » a-t-il encore dit à Al Jazeera.
Le mouvement Hamas affiche sa confiance
En dépit de 10 jours de bombardement constant sur la bande de Gaza par les militaires israéliens, un responsable du Hamas a déclaré lundi que la « victoire serait au rendez-vous » pour les combattants palestiniens.
Mahmoud Al-Zahar a déclaré que l’aile armée du mouvement « avait mené ses actions les plus belles lors de sa confrontation avec l’armée vue comme invincible par le reste du monde ».
« Nous les battrons, avec la volonté de Dieu, » a-t-il dit.
Al-Zahar a averti que la guerre israélienne contre Gaza entraînera une juste rétribution de la part des combattants palestiniens.
« Ils ont légitimé le meurtre de leurs propres enfants en tuant les enfants de la Palestine, » a-t-il dit.
« Ils ont légitimé la destruction de leurs synagogues et de leurs écoles en frappant nos mosquées et nos écoles. »
Abu Obeida, porte-parole de l’aile militaire du Hamas, les brigades Izz al-Din al-Qassam, a averti les militaires israéliens qu’un grand nombre de combattants étaient prêts à leur faire face dans la bande de Gaza.
« Nous avons préparé des milliers de courageux combattants qui vous attendent dans chaque coin de rue et vous accueilleront avec le feu et le fer, » a-t-il dit.
« Tant que l’agression s’intensifiera, vos pertes augmenteront et vous vous enfoncerez toujours plus dans le bourbier de Gaza. »
6 janvier 2009 - Al Jazeera.net

Intenses combats au nord de Gaza - Ma’an News Agency
Une bataille féroce entre les forces israéliennes d’occupation et les combattants de la résistance palestinienne font rage dans la périphérie nord de la ville de Gaza depuis le milieu de la nuit de lundi à mardi.
La bataille se déroule alors que les tanks et les troupes des forces d’occupation avançaient plus profondément dans la bande de Gaza le dixième jour d’une offensive qui a massacré plus de 530 Palestiniens, et en a blessé plus de de 2500.
Alors que la nuit tombait lundi, les troupes israéliennes avaient encerclé la ville de Gaza en venant de quatre directions, mais semblaient ne pas avoir pénétré le centre de la ville. Les avions de guerre israéliens continuent à pilonner Gaza, y compris le centre de la ville.
Le Hamas tiendrait ses forces en réserve
Roni Daniel, un analyste militaire à la télévision israélienne a indiqué que les forces israéliennes font face à de durs combats, et que contrairement aux rapports des militaires, la situation est extrêmement complexe.
Daniel a ajouté dans son analyse que l’opposition principale à l’invasion semble jusqu’ici avoir été le fait des groupes autres que le mouvement Hamas, dont les brigades Al-Aqsa, les brigades Al-Quds du Jihad islamique, et d’autres. Il a dit que Hamas conservait sa puissance de feu pour une épreuve de force ultérieure avec l’armée israélienne.
Cette évaluation a été confirmée par des communiqués venant des divers groupes armés palestiniens à Gaza. Ces deux derniers jours, l’aile armée du Hamas a fait savoir qu’elle a participé à une partie des combats, tandis que d’autres groupes publiaient plus de communiqués revendiquant leur participation aux combats.
Israël ne veut pas de la presse
Israël a arrêté Khader Shaheen, un journaliste palestinien dans Jérusalem, travaillant pour l’agence iranienne Al-Alam, sur l’accusation de violer des lois militaires interdisant la diffusion de « secrets. »
Israël a imposé de sévères restrictions au travail de tous les journalistes, leur interdisant l’accès à Gaza et à ses environs.
6 janvier 2009 - Ma’an News Agency

Dixième jour du génocide de Gaza : des familles massacrées - Al Manar
En ce 10ème jour du carnage israélien, la machine de guerre israélienne est toujours assoiffée de sang : des familles entière sont éradiqués, les ambulances sont visées, les maisons sont bombardées plusieurs fois de suite pour ne laisser aucun survivant, même dans les décombres. Bilan : plus de 540 martyrs, dont 110 enfants et 87 femmes, et plus 2500 blessés, dont 300 sont dans un état critique. Soit selon des sources médicales de Gaza, 30% des victimes sont des enfants dont leur âge varie entre 6 mois et 10 ans.
Selon notre correspondant, l’armée d’occupation israélienne a décidé délibérément depuis ce matin de ne cibler que les familles palestiniennes, sans doute aveuglée par la haine de ne pas pouvoir réaliser une quelconque victoire sur le terrain contre les combattants de la résistance palestinienne. Trois massacres ont été commis par l’ennemi sioniste qui n’a que faire des Chartes de Droits de l’homme ou encore de l’enfant ou de Genève. Bilan : 18 martyrs , dont cinq enfants. Les avions de chasse israéliens ont tiré leurs missiles sur deux familles, en majorité des enfants et des femmes.

A Hay Zaytoun, au sud-est de la ville de Gaza, les forces d’occupation israélienne ont terrorisé la population palestinienne : plusieurs familles palestiniennes ont été rassemblées par force dans une ou deux maisons pour être bombarder par l’artillerie israélienne. Une manière à l’israélienne pour cacher leurs crimes.
L’artillerie israélienne a bombardé une maison à Hay Zaytoun, abritant une mère et ses quatre enfants, une autre famille de sept membres, la famille Abou Aycha a trouvé la mort dans un bombardement de la marine israélienne dans le nord du camp de Chateh. Des sources médicales ont précisé qu’ un père et une mère et leurs 5 enfants ont trouvés la mort après qu’un obus maritime ait détruit leur maison.
Selon des sources médicales, l’hôpital Chifaq a accueilli 7 martyrs de la famille Samouni , dont quatre enfants. Selon des témoins, les membres de la famille qui ont survécu, ont affirmé que prés de 20 membres de leur famille sont toujours coincés dans la maison qui a été bombardée par l’artillerie israélienne. Toujours selon ces témoins, les forces d’occupation israélienne sont arrivées à leur domicile, et les ont forcés à se rassembler dans la maison d’un citoyen palestinien, un dénommé Arafat Samouni puis elles ont ordonné à leur artillerie à bombarder la maison.
Des sources médicales ont affirmé que 4 palestiniens ont trouvé la mort et 40 autres ont été blessés, lors d’un raid israélien sur la maison d’un ambulancier.
La région de Abou-Rayda, dans la commune de Khazaa, à l’est de la ville de Khan Younes a subi plusieurs raids israéliens meurtriers, des victimes ont été signalés, leur nombre reste incertain.
Pis encore, l’ennemi sioniste a bombardé un bâtiment appartenant à l’unite médicale à Bourj Chifak, non loin de l’hôpital Chifak, à l’ouest de la ville de Gaza, ce qui a abouti à sa destruction sans oublier 4 ambulances et plusieurs cliniques d’urgences.
De son côté, l’armée d’occupation israélienne a affirmé avoir bombardé la mosquée de Jabaliya, sous prétexte qu’elle abritait des combattants de la résistance et des munitions, voire des lance-roquettes.
Des sources israéliennes ont affirmé que la marine israélienne a bombardé les routes principales qui conduisent à la bande de Gaza. Des témoins ont affirmé que l’armée d’occupation israélienne a isolé la ville de Gaza du sud de la bande de Gaza.
6 janvier 2009 - Al Manar
http://basta.20six.fr/basta/art/150055839/
Lire aussi :
Tous contre le Hamas
"Ca sera dur, c'est sûr. Et personne ne va nous aider." Jali... weiterlesen
La plupart des morts de Gaza étaient des civils non combattants
Dans l’une de ses opérations militaires les plus sanglantes, les Forces d’... weiterlesen
Le massacre des innocents
« Rien n’est plus dangereux que ces consciences endormies, satisfaites&nbs... weiterlesen
Le sang de Gaza est entré dans ma maison (photos et vidéos)
Si je pouvais ce soir, j’écrirai avec mes larmes pour hurler le dégo&ucir... weiterlesen
Génocide : Israël utilise les GBU30 (à l’uranium appauvri) sur Gaza
" Non contents de massacrer massivement les palestiniens de Gaza les SS - Soldats Sionis... weiterlesen
Silence ! On tue à Gaza !
Qui a inventé la belle école ? Celle de Jules Verne Celle de... weiterlesen

Partager

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil