lundi, juillet 10, 2006

Infos - Gaza du 29 juin au 5 juillet

Le dernier rapport du PCHR, exceptionnellement long, relate heure par heure la réinvasion de la bande de Gaza.

Faisant suite à une attaque armée menée par la résistance palestinienne le 25 juin à Kerem Shalom - localité située à la frontière israelo-égyptienne à l’extrême Sud Est de la bande de Gaza - qui a fait deux morts parmi les résistants palestiniens et deux soldats des FOI ainsi qu’un 3ème pris en otage, l’occupant a déclenché une offensive d’envergure sur la bande de Gaza. Frappes aériennes, vols d’intimidation en rase mottes, tirs d’artillerie sur les infrastructures, attaques des institutions gouvernementales et des sites d’entraînement et des organisations de la résistance palestinienne.

Jeudi 29 juin. -01h20 - L’aviation des FOI lâche deux missiles sur ‘Oraiba au N.O. de Rafah. Des maisons non occupées sont détruites. Aucune victime.
01h30 - Les FOI pénètrent à une centaine de mètres dans la localité de Al Shoukka à l’Est de Rafah. Tirs intensifs. Les deux maisons des familles Abu Mo’Ammar qui abritaient 5 familles ( 30 personnes) sont entièrement détruites. De plus, plusieurs hectares plantés d’oliviers et de citronniers appartenant aux familles Al Farra, ont été défoncés.
03h30 - Deux dépôts de matériel électrique appartenant à Majed Ahmed Abu Daqqa, militant du Fatah à Bani Suhaila village à l’Est of Khan Yunis sont détruits par deux missiles. Tout le matériel stocké est détruit. On ne déplore aucune victime .
06h45 - Depuis la frontière à l’Est de Khan Younis les FOI tirent 30 obus d’artillerie sur les localités de Abasan et Al Khouza’a. Salem Salama Qudaih, 45 ans, qui travaillait sur sa terre est blessé par des éclats d’obus.
09h00 - Fouille de plusieurs maisons à al-Shouka village. Les gens sont sommés de rester sur place au moment de l’intrusion. Mohammed Harb Abu Snaima, 22 ans, est arrêté chez lui.
10h30 - Au moins un missile lâché par l’aviation des FOI explose à l’Ouest de Khan Younis entre deux camps d’entraînement, un des brigades ’Izziddin al-Qassam, le bras armé du Hamas et des brigades, l’autre Ahmed Abu al-Reesh Briagdes un des bras armés du Fatah. Aucune victime.
12h00 - Tirs d’artillerie depuis la frontière sur des zones inhabitées de Beit Lahia et de Beit Hanoun. Les tirs ont continué jusqu’à la tombée de la nuit. Jameel Mohammed Abu Ghazal est touché par des éclats
21h00 - Reprise des tires d’artillerie sur la Bande Gaza des obus détruisent les transformateurs électriques du poste frontière d’Erez et celui de Al Sudaniya à l’Oust de Beit Lahia. Tout le nord de la bande Gaza est privé d’électricité. Il faut noter que ces 2 transformateurs étaient alimentés par la Cie Israélienne d’Electricité et qu’ils approvisionnaient une partie de la ville de Gaza après que la centrale électrique de Gaza ait été détruite quelques jours au paravent.
22h40 - 4 missiles sont ciblés au cœur de la Bande de Gaza, 3 d’entr’eux explosent à proximité de la centrale électrique faisant de larges cratères le 4ème explose au milieu d’un centre d’entraînement du Hamas. Vendredi 30 - 0h00 - Des hélicoptères de combat bombardent le nord de la Bande de Gaza, 4 heures plus tard on dénombrait 13 missiles et 7 palestiniens plus ou moins grièvement blessés.
1h30 - 3 missiles frappent le pont de la Salah Al Din qui enjambe la Gaza Valley détruisant ce qui en restait à la suite des précédents bombardements, le 4ème missile a explosé sur un site d’entraînement du Hamas.
1h40 - Un hélicoptère bombardier cible 2 missiles sur les bureaux du ministre de l’intérieur a Remal, quartier de Gaza ville. Le bureau est entièrement détruit.
1h50 - Un hélicoptère tire un missile sur les bureaux du Fatah à Al Daraj, quartier est de Gaza Ville. Un autre cible son missile sur un site de formation dépendant du ministère de l’intérieur à Sheikh Radwan quartier Nord de Gaza ville. Egalement au même moment un autre hélicoptère tire son missile sur un site du Hamas situé dans le camp de réfugiés de Chati au nord de Gaza ville le site est détruit.
2h00 - Un hélicoptère cible son missile sur le centre culturel Al Sahawa dans le camp de Jabalia, le centre est sérieusement endommagé.
2h10 - Un hélicoptère cible son missile sur un groupe de palestiniens regroupés dans Al Salam quartier sur de Rafah. Touché à mort, Mohamed Abdoul Aal, 25 ans décède lors de son transport à l’hôpital européen de Khan Younis.
3h00 - Appuyés par des véhicules blindés et des hélicoptères les FOI pénètrent à 3kms dans Al Shukka à l’est de Rafah, les 4 maisons appartenant aux 4 familles Abu Snaima sont encerclées, la troupe fait irruption. Tayseer Abou Snaima qui était recherché était absent. Tous les résidents hommes, femmes et enfants sont regroupés dans une des 4 maisons, un des enfants est violemment battu. Yasser 25 ans le frère de Taysser est arrêté, aux dires des parents des documents ont été emportés, des bijoux et de l’argent volés.
10h - Les vedettes lances missiles tirent sur la plage de Khan Younis. Pas de victime.
10h20 - L’aviation tire à nouveau des missiles sur Oraiba au NO de Rafah, des maisons inoccupées sont détruites. Pas de victime.
16h - Un drone cible un missile sur une voiture qui roulait à proximité de l’hôpital Al Wafaa à l’est de Gaza ville, 3 membres Al Quds, bras armé du Djihad islamiste étaient à bord. Le missile a manqué sa cible, mais les 3 occupants ont été blessé, l’un d’eux est dans un état critique.
16h30 - Depuis la frontière, Israël tire sur Beit Hanoun des obus tombent à proximité de maisons habitées. Mahmoud Wahdan, 12 ans et Hassad Salah 8 ans sont dans un état sérieux , blessés à la tête par des éclats d’obus.
22h - Un hélicoptère lâche un missile sur un camp d’entraînement des brigades Izziddin Al Qassam bras armé du Hamas situé à Al Zaytoun quartier SE de Gaza Ville le site est détruit, pas de victime.
22h - Un hélicoptère tire 3 missiles sur un camp d’entraînement des brigades Abu Al Reesh situé à Al Mawazi à l’ouest de Rafah, le site est détruit pas de victime. Samedi 1er juillet - 0h10 - L’aviation de l’occupant tire 4 missiles sur le Nord du camp de réfugiés de Nusseirat, des camps d’entraînement, l’artère principe Sala Ah Din et des habitations non occupées sont transformés en cratères, pas de victime.
10h - L’aviation israélienne tire des missiles sur Oraiba et sur Al Zohour banlieue Nord de Rafah.Des serres en pleines productions, des maisons et les bureaux de l’Association pour la rééducation des handicapés sont endommagés.
12h45 - Appuyées par des véhicules blindés et des hélicoptères des FOI pénètrent à 700m. dans Abassan, 3 maisons sont cernées. Leurs résidents sont sommés d’en sortir. Une femme et ses 4 enfants sont utilisés comme boucliers humains pour assurer leur sécurité dans la fouille des maisons. 4h plus tard femmes et enfants sont relâchés. Les hélicoptères ouvrent le feu. A 16h. un groupe de résistants surgit pour se confronter à la FOI, aussitôt Wajed Abou Awad, 42 ans est pris pour bouclier humain et un hélicoptère tire un missile sur la place. Fouad Al DAQHMA 48 ans et ALA’A SHAHEEN 19 ans sont criblés d’éclats à travers le corps. Plus d’un hectare d’oliviers et de légumes de saisons sont défoncés.
18h35 - Reprise des tirs sur Beit Hanoun depuis la frontière. Kamal Swailem 44 ans est blessé par les éclats.
Dimanche 2 juillet - 0h40 - L’aviation tire deux missiles sur le bureau du 1er ministre Isma’il Haniya situé en plein quartier surpeuplé de Tal al Hawa quartier S.O. de Gaza ville. Le bureau est sérieusement endommagé. Il n’y a pas de victimes. A peu près au même moment deux hélicoptères ciblent deux missiles à nouveau sur les bureaux du ministre de l’intérieur à Sheick Radwan et sur Al Tuffah au N.E. de Gaza ville. Gros dégâts mais pas de victimes.
02h05 - Un hélicoptère tire deux missiles sur un magasin jouxtant la maison de Mohammed Shihab, membre du conseil législatif palestinien. Sha’banManoun, 33 ans, membre de la force d’intervention du ministère de l’intérieur était sur place. Criblé d’éclats il décède lors de son transport à l’hôpital. Les 3 maison voisines dont celle de Shihab ont été endommagées.
16h20 - Les vedettes garde côtes tirent des projectiles sur les rivages de Khan Younis et de Rafah.. Les tirs ne causent aucune victime. Il faut noter que depuis les bombardements de ces vedettes, les gens ne vont pratiquement plus à la plage.
23h30 - Depuis la frontière les FOI bombardent à nouveau Beit Hanoun un des projectiles explose sur maison d’Asa’d Abou Salah située à 800m. de la frontière. Le feu se déclare à l’intérieur de la maison et ses habitants sont paniqués, les ambulances palestiniennes n’ont pas pu se rendre sur place à cause des bombardements intenses. Ce n’est qu ‘une heure et demie plus tard que les habitants, les femmes et les enfants ont tous été évacués sur les hôpitaux de la Bande de Gaza
Lundi 3 juillet - 1h15 - Appuyées par des blindés et couvertes par les hélicoptères les FOI pénètrent à 1000 mètres à l’est de la ville de Beit Hanoun. Des unités d’élite accompagnent le convoi, elles ont pris le contrôle de 4 maisons, ont regroupé tous les habitants dans une grande pièce et ont transformé les maisons en site militaire. Cela a duré 26h.
1h20 - l’aviation cible un missile sur l’immeuble 22 de la cité AL NADA en construction, l’appartement touché est occupé par les bureaux des brigades des martyrs Al AQSA, l’appartement est partiellement détruit et plusieurs autres endommagés. Pas de victime.
1h30 - Un hélicoptère tire son missile sur les bureaux de bienfaisance appartement aux brigades Al AQSA, cet appartement est situé au second étage d’un immeuble sur la Al WIHDA street en plein cœur de Gaza ville. Les bureaux sont sérieusement endommagés.
9h30 - les FOI pénètrent à 500m. au Nord de Beit Lahia, elles passent au bulldozer toute une zone suspecte de receler des tunnels.
11h20 - un drone tire un missile sur plusieurs membres de la résistance réunis à l’est de Beit Hanoun. Abdoul Jaber Duroj, 30 ans membre des brigades IZZIDDIN Al Qassan est tué sur le coup.
23h50 -Un drone tire un missile sur un groupe de résistants dans Beit Hanoun. Ismael Al Masri 30 ans est tué sur le coup.
Mardi 4 juillet - 1h00 - Les FOI s’étendent sur tout le secteur de Beit Hanoun, des véhicules blindés se dirigent vers la ville elle-même et stationnent à côté du site des forces palestiniennes de la sécurité nationale. D’autres blindés se dirigent à l’opposé de la ville, alors les bulldozers rentrent en action et rasent toutes les terres cultivées du secteur.
1h20 - Un hélicoptère tire un missile sur les bureaux du conseil des étudiants de l’université islamique de Gaza ville, les bureaux sont détruits, pas de victime. Il faut rappeler que quelques jours auparavant l’aviation avait bombardé l’aire de sport et de détente de l’université.
2h30 - Les FOI ouvrent le feu sur un site des forces palestiniennes de la sécurité nationale située à côté du collège agricole. Un des hommes de la sécurité, Mazn Afana 28 ans est blessé par éclats à la figure, il perd les 2 yeux 12h - Encore plus de 30 blindés pénètrent à 500m. au nord de Beit Lahia . Ils reprennent le contrôle de toute la zone autrefois occupée par la colonie de Nissanit. A 14h, elles ouvrent le feu sur les civils palestiniens du secteur Ismail Eqtaifan 9 ans est blessé par les éclats.
13h30 - Le site des forces de la sécurité nationale de Beit Hanoun est passé au bulldozer de même pour toute la zone agricole située à l’est de la ville.
18h30 - Positionnées à l’intérieur de la zone industrielle de Erez, les FOI ouvrent le feu sur une équipe d’entretien du ministère palestinien de l’énergie, en dépit de la coordination qui avait été accordée pour faire les travaux. Cette équipe était en train de réparer l’installation électrique endommagée par les bombardements, l’équipe a été contrainte de quitter les lieux, leur voiture ayant été touchée par les tirs. Certains sont blessés.
23h00 - 8 blindés pénètrent à 1500 mètres au N.E. de Beit Hanoun et 10 autres se dirigent vers la rue principale Al Masriyeen. Les deux maisons des familles Al Masri et Shabat sont réquisitionnées et transformées en sites militaires. Mercredi 5 juillet -00h30 - Un hélicoptère tire 6 missiles sur le centre d’entraînement de Oraiba déjà touché à deux reprises. Le site est totalement détruit
01h00 - Les FOI assaillent la maison de la famille Qassem située à l’est de Beit Hanoun. Les résidents sont regroupés dans une pièce et la maison est transformée en site militaire.
01h45 - Les bombardiers à réaction s’en prennent encore aux locaux du ministère de l’intérieur et de la sécurité nationale situés dans le quartier surpeuplé de Tal Al Hawa quartier S.O. de Gaza ville. Le bombardement détruit 3 étages de l’immeuble qui en compte 5. Le feu se déclenche et se propage. La structure de l’immeuble est touchée et il risque de s’écrouler. Les maisons voisines ont également subi des dommages, sérieux pour certaines. Deux civils sont blessés.
Il faut noter que cet immeuble avait déjà été ébranlé le 29 juin. Peu après, ces mêmes avions s’en sont pris au complexe scolaire de Dar Al Arqam situé dans le quartier surpeuplé de Al Tuffah. Plusieurs bâtiments ont été détruits. Pas de victimes. Il faut noter que ce complexe scolaire assure l’éducation gratuite de milliers de jeunes dont les familles comptent des blessés, des prisonniers ou des tués depuis le début de la deuxième intifada (Nov 2000). Cette frappe aérienne est la 3ème sur cet établissement scolaire depuis cette date.
08h40 - Les FOI ouvrent le feu sur des civils qui se trouvent à proximité de Erez. Anwar Atallah, 12 ans est dans un état critique touché à la tête par balle.
23h50 - Les vedettes lance missile tirent 3 obus de marine sur le site des Forces navales palestiniennes à l’Ouest de Beit Lahia. Hussam Hijazi, 24 ans et Rami Hashem, 27 ans sont tués sur le coup. 10 autres membres des forces navales sont plus ou moins sérieusement touchés. 3 sont dans un état critique.

/ France-Palestine /

Partager

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil