samedi, juin 12, 2010

Raid sur l'iran : Israël serait autorisé à survoler le territoire saoudien


L'Arabie saoudite autoriserait Israël à survoler son espace aérien dans l'éventualité d'un raid contre l'Iran et aurait procédé à des tests pour adapter sa défense aérienne, rapporte le Times, samedi 12 juin, citant des sources militaires dans le Golfe.

Selon ces sources, l'utilisation de ce couloir aérien étroit dans le nord du pays permettrait d'atteindre des cibles en Iran plus rapidement.

Permission de survoler le territoire
"Les Saoudiens ont donné la permission aux Israéliens de survoler (le pays) pendant qu'ils regardent ailleurs", affirme ainsi une source militaire américaine dans cette zone, citée par le Times.

Il continue : "Ils (les Saoudiens, NDLR) ont déjà procédé à des tests pour s'assurer que leurs propres avions de combat ne soient pas mobilisés et que personne ne soit abattu. Tout cela a été fait avec l'accord du département d'Etat (américain)".
Malgré leurs relations tendues avec Israël, les Saoudiens voient en Téhéran une menace régionale et s'inquiètent, comme les Israéliens, de voir le programme nucléaire iranien progresser.

"Nous fermerons les yeux"

Le Times évoque également des sources en Arabie saoudite selon lesquelles dans les milieux de la défense du royaume, tout le monde sait qu'un arrangement a été passé si Israël lance un raid contre l'Iran. "Nous sommes tous au courant. Nous les laisserons passer (les Israéliens, ndlr) et nous fermerons les yeux", dit une de ces sources.

Les cibles les plus probables d'un éventuel raid israélien en Iran seraient les usines d'enrichissement d'uranium de Natanz et Qom (centre), l'usine de conversion d'Ispahan (centre) et le réacteur à eau lourde d'Arak (ouest), selon le Times.

Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté mercredi une quatrième série de sanctions contre l'Iran depuis 2006 pour son refus d'arrêter son programme nucléaire alors qu'Israël et l'Occident soupçonnent Téhéran de chercher à se doter de l'arme atomique sous couvert de son programme civil, ce que l'Iran dément.
Dernière entrée :
Maroc: HRW accuse les autorités de "harceler" deux journalistes
Paris - L'organisation de défense des droits de l'Homme Human Rights Watch (HRW) a jeudi accusé les autorités marocaines de "harceler, apparemment pour des raisons politiques, deux journalistes au franc-parler", Ali Amar et Zineb El Rhazoui, dans un communiqué reçu à Paris.

Partager

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil