jeudi, juillet 20, 2006

Le Liban face à une "crise humanitaire grave"

L'Union européenne (UE) est disposée à participer à une force internationale au Liban, où sévit une "crise humanitaire grave", a déclaré jeudi le Premier ministre finlandais Matti Vahanen dont le pays exerce la présidence tournante de l'UE. "L'UE est prête à aider.

Une présence internationale forte dans le Sud du Liban, approuvée par le Conseil de sécurité de l'ONU, pourrait être nécessaire mais toutes les parties dans ce conflit doivent d'abord s'engager à cesser les hostilités", a déclaré Matti Vanhanen à des journalistes à Pori (Sud-Ouest), en marge d'un séminaire sur l'UE.
La situation sur le terrain "se détériore (...) et change constamment", a-t-il souligné. "Le nombre des civils tués augmente de jour en jour, les dommages causés aux infrastructures civiles sont importants et le nombre des personnes déplacées à l'intérieur (du Liban, ndlr) a atteint des proportions alarmantes", a ajouté le chef du gouvernement finlandais.
"C'est une crise humanitaire grave", a-t-il dit. A ses côtés, le président de la Commission européenne José Manuel Barroso a annoncé l'octroi par Bruxelles de 10 millions d'euros pour "les besoins les plus urgents", soit un doublement de l'aide promise en début de semaine par la Commission.
L'offensive israélienne au Liban a fait au total plus de 300 morts et provoqué le déplacement d'un demi-million de personnes.
JEUDI 20 JUILLET 2006 / 17 : 31
20minutes.fr

Partager

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil