mercredi, juillet 26, 2006

Plusieurs soldats israéliens auraient été tués au Sud-Liban



TYR, Liban (Reuters) - L'armée israélienne a subi de lourdes pertes mercredi dans des combats contre des miliciens du Hezbollah dans le Sud-Liban, selon les chaînes d'information arabes Al Arabiya et Al Djazira.

D'après la chaîne qatarie Al Djazira, 13 soldats de Tsahal ont été tués dans les affrontements à l'entrée de Bint Djbeïl, un bastion du Hezbollah situé à 4 km de la frontière.
Al Arabiya de son côté parle d'une douzaine de morts dans les rangs de Tsahal.
Si ces informations se confirmaient, le bilan des pertes militaires israéliennes tournerait autour des 35 morts depuis le début de l'offensive de Tsahal au Liban, il y a quinze jours.
Des sources proches du Hezbollah ont fait savoir que les forces israéliennes ont été prises en embuscade à l'entrée du village de Bint Djbeïl et que la majorité de leurs véhicules ont été détruits.
Un porte-parole de l'armée israélienne a déclaré qu'il ne pouvait que confirmer que plusieurs soldats étaient blessés.
Il y a maintenant plusieurs jours que l'armée israélienne tente de s'emparer de Bint Djbeïl, où elle rencontre une vive résistance du Hezbollah, qui a fait de cette position l'un de ses principaux bastions au Sud-Liban.
Tsahal estime avoir tué une trentaine de combattants du Hezbollah, qui déclare en avoir perdu dix.
"ZONE DE SECURITE"
Parallèlement à ces combats, l'aviation israélienne a effectué plus de cinquante frappes sur différentes cibles au Sud-Liban.
Dans une message télévisé diffusé mercredi matin, le dirigeant du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a souligné que, ses troupes n'étant pas constituées en armée classique, n'étaient peut-être pas capables d'empêcher Tsahal de pénétrer dans les villes et villages libanais.
"Nous menons une guérilla (...) Ce qui est important, ce sont les pertes que nous infligeons à l'ennemi israélien", a-t-il dit, ajoutant que ses hommes combattraient partout où les forces terrestres israéliennes attaqueraient.
La prise de Bint Djbeïl permettrait à Tsahal de progresser dans la mise en place d'une "zone interdite" inaccessible aux militants du Hezbollah, dans l'attente d'un déploiement éventuel d'une force internationale.
Le ministre israélien de la Défense Amir Peretz a déclaré mardi que son pays voulait créer une "zone de sécurité" sur les 80 km de frontière commune entre le Liban et Israël. Toute personne tentant de pénétrer dans cette zone serait abattue, a-t-il ajouté.
Peretz n'a donné aucune indication sur la largeur de ce no man's land, mais les médias israéliens avancent le chiffre de trois ou quatre kilomètres.
Selon les services de renseignements israéliens, les combattants du Hezbollah évoluent dans un réseau élaboré de tunnels et de tranchées autour des villages de cette zone, habitée principalement par des chiites.

26/07/2006 - 14h35
Boursier.com

Quatre observateurs de l’...
BEYROUTH Quatre observateurs de l’ONU ont été tués mardi par un bombardement israélien au Liban sud, où les combats entre l’armée ... basta / 18:47

Partager

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil