mercredi, décembre 27, 2006

Violences en Irak, des civils et des soldats américains tués

Trois voitures piégées ont explosé mardi à un carrefour très fréquenté du quartier majoritairement chiite de Bayya, dans le sud-ouest de Bagdad. /Photo prise le 26 décembre 2006/REUTERS/Ali Jasim • (Reuters - mardi 26 décembre 2006, 12h27)

La violence a poursuivi ses ravages en Irak, où des explosions ont fait plus de 35 morts à Bagdad tandis que le bilan des pertes américaines dépassait celui du 11-Septembre.
L'explosion d'une voiture piégée a fait 15 morts et 30 blessés dans le quartier sunnite d'Adhamiya, situé dans l'ouest de la capitale, a-t-on appris de sources hospitalières.

Plus tôt dans la journée, trois voitures piégées avaient explosé mardi à un carrefour très fréquenté du quartier majoritairement chiite de Bayaa, dans le sud-ouest de Bagdad de la police et du ministère de l'Intérieur.
Des images de télévision ont montré l'extraction par des secouristes de corps carbonisés des carcasses de véhicules enflammés. Dans des flaques de sang, on voyait des bananes et des oranges qui se trouvaient sur les étals des vendeurs de rue.
"Il n'y avait que des voyageurs et des vendeurs. C'est ça leur djihad?", a crié un témoin.
Dans le centre de la capitale, une bombe a fait en outre cinq morts et 15 blessés sur le marché de Bab al Chardji.
Trois engins explosifs ont par ailleurs explosé à faible intervalle l'un de l'autre dans le quartier de Cheikh Omar, tuant un lieutenant de police et faisant neuf blessés, a-t-on appris au ministère de l'Intérieur.
BILAN MILITAIRE US PLUS LOURD QUE LE 11/9
Des groupes d'insurgés sunnites, dont Al Qaïda, commettent des attentats contre des marchés et d'autres cibles civiles dans des quartiers chiites ou mixtes. Ces actes provoquent des représailles des milices chiites contre les sunnites.
Par ailleurs, l'armée américaine a annoncé la mort de six de ses soldats. Trois soldats patrouillant à la recherche de bombes posées sur les routes ont été tués mardi au nord-ouest de Bagdad par l'une d'elles, selon un communiqué militaire. Un autre soldat a été blessé.
Deux militaires ont aussi été tués et un troisième a été blessé par l'explosion d'un engin au passage de leur véhicule, lundi au sud-ouest de Bagdad. Le même jour, un incident similaire a fait un mort et deux blessés dans les rangs de l'armée américaine dans le même secteur.
Ces six décès portent à au moins 2.978 le nombre de soldats américains tués en Irak depuis l'invasion du pays en mars 2003, soit cinq morts de plus que lors des attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis - qui avaient fait 2.973 victimes sans compter les 19 pirates de l'air.

http://fr.news.yahoo.com/ mardi 26 décembre 2006, 17h52 /BAGDAD (Reuters)

BASTA

La LIBERTÉ est-elle à sa ...
Je me demande bien franchement si la France ferait encore de nos jours un don semblable aux États-Unis ? La Statue ...
Solution globale ou chaos...

Le rapport Baker est sans ambiguïté : l’Amérique ne s’extirpera de la guerre qu’en s’attaquant directement au conflit israélo-arabe. IRAK - ...

Partager

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil