mardi, mai 08, 2007

Libérez Gaza


BRISEZ LE SIÈGE
www.freegaza.org dimanche 6 mai 2007, par Sylvia / Oulala

2007 : Il y a quarante ans que cela dure.

« 2007 marque le quarantième anniversaire de la Guerre des six jours, au cours de laquelle l'armée israélienne a pris le contrôle de la Bande de Gaza et de la Cisjordanie, y compris Jérusalem Est. Cette situation a perduré jusqu'à présent en dépit du fait qu'Israël viole ainsi la loi internationale humanitaire et plus de 60 résolutions de l' ONU. »
C'en est assez !

Notre mission

Nous voulons briser le siège de Gaza. Nous voulons réveiller la conscience internationale au sujet de la fermeture quasi-carcérale de la bande de Gaza et exercer une pression sur la communauté internationale pour qu'elle reconsidère sa politique de sanctions et mette fin à son soutien continu à l'occupation israélienne. Nous voulons soutenir le droit de la Palestine à accueillir des internationaux, comme visiteurs, observateurs des droits de l'homme, travailleurs humanitaires, journalistes, ou autres.
Qui sommes-nous ?
Nous sommes précisément ces observateurs des droits humains, travailleurs humanitaires, et journalistes. Nous avons des années d'expérience de volontariat à Gaza et en Cisjordanie, à l'invitation des Palestiniens. Mais, aujourd'hui, l'étau de l'occupation israélienne se resserrant de plus en plus, il est devenu presque impossible à beaucoup d'entre nous d'entrer à Gaza, et un nombre croissant d'entre nous se sont vus refuser également l'entrée en Israël et en Cisjordanie. Bien que notre travail corresponde à un grand besoin humanitaire, le Gouvernement israélien ne veut pas nous laisser entrer pour l'accomplir.
Nous sommes des gens de tous âges et de toutes conditions. Dans nos propres pays, nous sommes enseignants, médecins, musiciens, secrétaires, parents, grand parents, juristes, étudiants, militants, acteurs, auteurs dramatiques, politiciens, chanteurs-auteurs, web designers, consultants internationaux et, parmi nous, il y a même un ancien travailleur de l'industrie du film de Hollywood et un aviateur. Nous sommes Sud Africains, Australiens, Américains, Anglais, Israéliens, Palestiniens, et d'autres nationalités encore.
Qu'allons-nous faire ?
Nous avons essayé d'entrer en Palestine par la terre. Nous avons essayé d'y entrer par les airs. Cette fois-ci nous sommes devenus sérieux : nous allons prendre un bateau.
Hisser la voile pour briser le siège de Gaza.
Cet été - quarante ans après la conquête et l'occupation de la Cisjordanie et de la Bande de Gaza - des civils internationaux, palestiniens et israéliens, vont faire voile vers Gaza pour défier le contrôle israélien sur les 1.4 million de Palestiniens qui vivent là, maintenus dans l'isolement. Le projet vise à réveiller la conscience des nations du monde, qui ont tourné le dos à un peuple dont les droits humains, le bien-être et l'existence même, sont sacrifiés à l'opportunisme politique.
Israël prétend que Gaza n'est plus occupée alors qu'il dénie aux Palestiniens l'accès aux emplois, aux voyages, aux visiteurs, au commerce, à l'éducation, à la santé et aux soins médicaux. Son armée a transformé la Bande de Gaza en une prison à ciel ouvert contrôlée par la terre, par la mer, et par les airs. Des restrictions draconiennes d'accès au monde extérieur ont conduit les Palestiniens au bord d'une catastrophe humanitaire. Après 40 ans d'occupation israélienne brutale, il est temps que Gaza devienne libre.
Nous choisissons de ne plus attendre que l'ONU applique ses résolutions, que le monde fasse son devoir humanitaire, ou qu'Israël respecte les droits humains garantis par la Déclaration universelle des droits de l'homme et par la Quatrième convention de Genève. Nous choisissons d'agir sur la base de ces droits en tant qu'individus libres, et de déclarer notre solidarité avec le peuple palestinien.
Nous ne voulons pas rester spectateurs alors qu'Israël assiège Gaza et dénie aux Palestiniens le contrôle de leurs propres frontières. Nous ne voulons pas accepter que les 1.4 million de personnes de Gaza restent piégées et affamées, encerclées par des murs de 27 pieds. Nous ne voulons pas rester spectateurs alors que ces civils sont journellement terrorisés par des bombardements, des incursions et des enlèvements, perpétrés par les forces armées israéliennes.
Nous ne voulons pas attendre qu'Israël permette à Gaza d'être libre. Nous choisissons donc de mettre la voile vers ce territoire assiégé et de défier Israël qui maintient les Palestiniens en prison en affirmant au monde qu'ils sont libres. Nous choisissons la résistance civile non violente contre ces politiques injustes d'occupation pour montrer que chacun peut participer à la résistance contre l'injustice.

Nous demandons donc votre soutien et votre participation à cette forme d'engagement et de solidarité en vous joignant à nous, ou par un don en soutien à ce voyage.
Pour les dons en ligne, ou pour envoyer des chèques ou faire des transferts bancaires, allez sous www.pcwf.orget cliquez sur la page SPONSOR A CHILD Ecrivez BREAKTHESIEGE sur votre don. Il sera attribué à l'action du bateau.
The Free Gaza Movement Website : www.freegaza.org Email : friends@freegaza.org
EU : Spain : +34.93.441.70.79 UK +44.77.39.14.70.95 : France : +33.60.73.74.512 US : Texas : 01-512-779-6115 California : 01-510-236-5338 Midwest : 01-816-805-71

8.5.07 12:53
Liberez_Gaza

Partager

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil