vendredi, octobre 13, 2006

Le Nobel de la paix au "banquier des pauvres"

En choisissant Muhammad Yunus, le comité Nobel a voulu mettre en lumière le lien entre la lutte contre la pauvreté et la sécurité.
Il a été élu parmi 191 candidats.

- le 13/10/2006 - 18h09 / http://tf1.lci.fr/infos/


Dans son pays, on l'appelle "le banquier des pauvres". Le Blangladais Muhammad Yunus a été désigné prix Nobel de la paix 2006 par le comité, succédant ainsi à l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) et à son directeur général, l'Egyptien Mohamed ElBaradeï.
Le prix a aussi été attribué à sa banque spécialisée dans le micro-crédit, la Grameen Bank, mettant en lumière le lien entre la lutte contre la pauvreté et la sécurité. "Une paix durable ne peut pas être obtenue sans qu'une partie importante de la population trouve les moyens de sortir de la pauvreté", a déclaré Ole Danbolt Mjoes, le président du comité Nobel, en expliquant le choix opéré parmi les 191 candidats en lice. "Le micro-crédit est un de ces moyens", a-t-il ajouté.
Solidaires dans le remboursement
La Grameen Bank est la première banque au monde à pratiquer le micro-crédit en faveur de personnes totalement insolvables. "Je suis ravi, vraiment ravi. Vous soutenez un rêve pour former un monde débarrassé de la pauvreté", a réagi le lauréat sur les ondes de la radio NRK. Il a exprimé sa "fierté" pour le Bangladesh et salué la "reconnaissance magnifique" conférée ainsi à sa banque, indiquant qu'il ferait don de sa part de la récompense de 1,4 million de dollars à des bonnes causes, soit 700.000 dollarsd, l'autre moitié revenant à sa banque.
Fondée en 1976, la Grameen Bank a obtenu le statut de banque en 1983. Seule condition pour y adhérer : les demandeurs doivent emprunter par groupes de cinq et s'épauler pour les remboursements. Jacques Chirac s'est pour sa part réjoui que cette distinction récompense une "démarche à la fois intelligente et généreuse". Le ministre des Affaires étrangères bangladais, Morshed Khan, a pour sa part loué les services rendus "aux plus pauvres des pauvres" et salué "l'espoir donné aux sans-espoirs". Et de conclure : "Aujourd'hui, il a rendu le Bangladesh fier de lui-même et les Bangladais fiers d'eux-mêmes".
Le Nobel de la paix, un diplôme, une médaille d'or et un chèque de 10 millions de couronnes suédoises (environ 1,1 million d'euros), sera remis à Oslo le 10 décembre, date-anniversaire de la mort de son fondateur, le savant et philanthrope suédois Alfred Nobel, inventeur de la dynamite.
En choisissant Muhammad Yunus, le comité Nobel a voulu mettre en lumière le lien entre la lutte contre la pauvreté et la sécurité.
Il a été élu parmi 191 candidats.
- le 13/10/2006 - 18h09 / http://tf1.lci.fr/infos/

http://20six.fr/basta

Le banquier des pauvres r...
Le prix Nobel de la paix 2006 a été décerné au Bangladais Muhammad Yunus, "le banquier des pauvres", et à la ...
Le Nobel de la paix au "b... Dans son pays, on l'appelle "le banquier des pauvres". Le Blangladais Muhammad Yunus a été désigné prix Nobel de la paix ...

Partager

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil