dimanche, février 25, 2007

Violent attaque des forces d’occupation israéliennes contre Naplouse.

Naplouse 25 février
Les forces d’occupation ont lancé la plus importante opération militaire depuis deux ans contre Naplouse, en Palestine occupée. Chars et bulldozers occupent une nouvelle fois la ville sous couvre-feu.
Selon le correspondant de Ma’an news, plus de 60 véhicules militaires israéliens et plusieurs bulldozers ont pénétré dans la ville et imposé un couvre-feu.
publié le dimanche 25 février 2007 / France-Palestine
D’après des sources sécuritaires palestiniennes un nombre important de soldats a participé à l’ incursion, centrée sur la vieille ville, particulièrement le quartier Al Yasameen où des dizaines de soldats israéliens se sont déployés dans les rues. La ville ressemble à un camp militaire selon ces sources. Les routes qui mènent à Naplouse sont bloquées.
Pour la première fois les forces israéliennes ont infiltré les ondes des stations de radio, cherchant à provoquer les résistants palestiniens. Les soldats ont distribué des listes de personnes « recherchées » dans la ville et ont arrêté 6 Palestiniens, dont deux frères et quatre membres d’une même famille. Ces arrestations ont eu lieu à Rafidia, à l’ouest de la ville, après le siège d’une maison.
Selon notre correspondant c’est sur la radio locale de l’Université an Najah que les Israéliens ont annoncé le couvre-feu et interdit aux habitants de le braver. Les forces israéliennes ont ordonné aux Palestiniens de rester chez eux et de ne pas s’approcher des banques, bureaux des services publics et institutions. Le docteur Hamdane, du Secours médical palestinien,indique que les forces israéliennes interdisent aussi l’accès aux hopitaux de la ville. Les occupants ont annoncé que le couvre-feu serait imposé pour une période indéterminée et que les habitants seraient autorisés pendant des moments précis à s’approvisionner en nourriture. Les Naboulsis s’attendent à ce que le couvre-feu dure longtemps.
La direction de l’Education a déclaré que les classes seront suspendues dans les écoles à cause du couvre-feu. 45 000 écoliers et 1600 étudiants sont concernés.
Les forces israéliennes ont dit que le but de l’ opération était d’ arrêter les Palestiniens « recherchés », comme Mahdi Abu Ghazala, Ammar Akkoub, Sufian Qandeel, Amin Libbada, Abdulrahman Shinnawi et Mahdi Akkoub.



L’opération des forces israéliennes, commencée le 25 au matin, se poursuit. Des affrontements armés ont eu lieu entre les forces d’occupation et des combattants de la résistance. Au moins deux soldats israéliens ont été blessés, quand des résistants ont attaqué une patrouille israélienne, en lançant des explosifs, dans le quartier de Qasaba.’
Traduction, titre, intro, choix de photo : CL, Afps Ma’an news (+CL) http://www.maannews.net/en/index.php?opr=ShowDetails&ID=19836
25.2.07 13:45
http://20six.fr/basta/art/11181723
Lire aussi :
Jérusalem -Est est menacé...Le rapport de l’UNHCR est formel : le gouvernement israélien mène une politique de terrorisme semblable à l’Apartheid. Ainsi à expulsions, ...

Partager

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil