jeudi, juillet 27, 2006

Halte à l’agression israélienne contre le Liban et la Palestine

Manifestons à Lyon pour le Liban et la Palestine samedi 29 juillet 2006 à 11h
Publié mercredi 26 juillet 2006

Rassemblement samedi 29 juillet 2006
à 11 h, place de la comédie (M° Hôtel de ville)
Halte à l’agression israélienne contre le Liban et la Palestine
L’État d’
Israël ne se défend pas, il mène une guerre d’agression : il détient, hors de tout droit, quelques 9 000 prisonniers palestiniens, dont près de 300 femmes et enfants ; il a saisi le prétexte de la capture de ses soldats pour engager une offensive militaire. Celle-ci a pris des proportions sans commune mesure avec les actions du Hezbollah . *********
Nous réaffirmons notre opposition à toute action armée visant des civils, qu’ils soient palestiniens, libanais ou israéliens.
Après 13 jours de guerre au
Liban et un mois à Gaza , les principales victimes sont les populations civiles :
700 tués dont 30 % d’enfants ;
plus de 500 000 réfugiés (20 % de la population du Liban !) fuient leurs villages et quartiers sous les bombes ;
les infrastuctures vitales du pays sont détruites. *****
Pour le droit légitime des peuples de la région à vivre en paix et dans la justice, il faut faire respecter l’ensemble des résolutions adoptées à l’ONU, à commencer par la
résolution n° 242 du 22 novembre 1967 qui exige le retrait des forces d’occupation israêliennes des territoires palestiniens occupés depuis 1967 et qu’Israël n’a jamais respectée ! [1]
Tant qu’Israël restera un État au service de la politique d’agression et de domination des États-Unis, la guerre continuera. Tant qu’Israël refusera de devenir un État s’intégrant dans la réalité proche-orientale, assurant les mêmes droits à tous ses habitants, nouant des relations d’égal à égal avec ses voisins et constructives avec les peuples qui l’entourent, il ne pourra y avoir de paix.
Solidarité avec les peuples palestiniens et libanais
La ville de Lyon "humaniste et solidaire", dirigée par une majorité de "gauche" se doit à travers son maire et ses élus de prendre position et se mobiliser aux côtés de la société civile pour une solidarité concrète.
Le collectif demande à ce qu’une délégation soit reçue par les présidents du groupe municipal majoritaire.
Exigeons :
l’arrêt immédiat des bombardements,
le retrait des troupes d’occupation israélienne,
la libération de tous les prisonniers palestiniens et libanais,
des sanctions contre l’État d’Israël et le respect du droit international,
le non-alignement de la France et de l’Union européenne sur la politique américaine.
Collectif Liban/Palestine -urgence solidarité 69, Lyon, le 24 juillet 2006
NB : Chaque jeudi à 18h, aura lieu un rassemblement place des Terreaux, à l’initiative du collectif Liban / Palestine-Urgence Solidarité 69, qui vient de se constituer .
Premiers signataires : AFPS (Association France Palestine Solidarité) CCIPPP (Campagnes Civiles pour la Protection du Peuple Palestinien) Collectif 69 de soutien au peuple palestinien RDLL (Rassemblement des Démocrates Libanais à Lyon) ATTAC Rhône, LCR, PAG 69, PCF du Rhône
[
1] NDM : la résolution 242 demande le retrait des territoires palestiniens occupés sans proposer d’État palestinien. En 1976, les États-Unis usèrent de leur droit de véto à l’ONU pour refuser une modification demandant la souveraineté palestinienne...

Partager

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil