mercredi, juillet 12, 2006

L'armée israélienne entre en action au Liban


Sept soldats israéliens ont été tués mercredi dans deux incidents séparés à la frontière avec le Liban, où l'armée israélienne menait une vaste opération militaire après la capture de deux de ses hommes par le Hezbollah libanais.

Quatre soldats israéliens ont été tués dans l'explosion d'un char lors des recherches menées par l'armée israélienne au Liban sud pour retrouver les deux militaires enlevés, a annoncé à l'AFP un porte-parole de l'armée.Plus tôt, l'armée avait fait état de la mort de trois soldats dans une attaque lancée par le Hezbollah à la frontière israélo-libanaise. Les deux soldats israéliens ont été capturés par le Hezbollah au cours de cette attaque, a indiqué un porte-parole de l'armée.
Vaste offensive israélienne
Après leur enlèvement, l'armée israélienne a lancé son aviation, sa marine et son artillerie sur le sud du Liban dans une opération sans précédent depuis le retrait israélien de cette région en 2000. Deux civils libanais ont été tués et onze personnes blessées, selon la police.L'armée israélienne a mené au total une dizaine de raids aériens sur des ponts, sur une centrale électrique et sur des positions du Hezbollah. Elle a aussi affirmé avoir tué un militant du Hezbollah qui tentait de s'infiltrer dans un poste militaire à la frontière libano-israélienne.L'embrasement à la frontière avait commencé le matin avec la chute sur la haute-Galilée (nord d'Israël) de dizaines de roquettes de type katioucha et d'obus de mortier tirés à partir du Liban, faisant trois blessés, selon l'armée.
Appel au calme
La communauté internationale, inquiète de cet embrasement au Proche-Orient, a lancé un appel au calme, demandant au Liban d'intervenir pour éviter que la situation ne s'envenime.L'armée israélienne a par ailleurs dit avoir tué un militant du Hezbollah qui tentait de s'infiltrer dans un poste militaire à la frontière libano-israélienne. L'homme a été abattu alors qu'il s'approchait de la clôture de sécurité entourant le poste militaire, a précisé un porte-parole de l'armée.
Israël entre deux feux
L'armée israélienne se retrouve ainsi prise entre deux fronts. Elle est en effet déjà engagée dans la bande de Gaza dans une offensive visant à retrouver deux de ses soldats enlevés par des groupes israéliens. Mercredi, dix-huit Palestiniens ont été tués par l'armée israélienne dans la bande de Gaza, dont neuf membres d'une même famille dans un raid aérien qui visait le chef de la branche armé du Hamas, Mohammed Deif.agences/sn/hof
RSR.ch/fr

Après Gaza, Israël est engagé sur le front libanais© ReutersBombardement israélien au Sud-Liban. Le Premier ministre israélien Ehud Olmert a qualifié ... basta / 20:11

Partager

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil