dimanche, octobre 15, 2006

Corée du Nord: les sanctions pourraient mener à une confrontation


L'application des sanctions décidées samedi par l'ONU, notamment l'interception de navires nord-coréens pour pouvoir les inspecter, pourrait conduire à un affrontement militaire avec la Corée du Nord, estiment des experts américains.
«Je pense que les Nord-Coréens vont riposter (...) il n'y a aucune assurance qu'ils ne se livrent pas à un jeu de riposte», résume John Pike, directeur d'un centre de recherches spécialisé dans les affaires de sécurité nationale, Global Security. La résolution votée samedi à l'unanimité pour punir Pyongyang de son essai nucléaire du 9 octobre prévoit un embargo sur «les armes et matériels connexes», «les matériels liés à la technologie nucléaire ou à celle des missiles», ainsi que sur «les produits de luxe». Elle appelle tous les États membres, en conformité avec leur législation, à «agir dans la coopération pour assurer le respect de ces embargos, y compris en procédant à l'inspection de toute cargaison à destination ou en provenance de Corée du Nord».
Selon des experts, l'application de telles mesures engendre non seulementun risque de confrontation militaire mais sera aussi très difficile à concrétiser.
«Une série de questions demeurent, notamment sur la manière dont la Chine et la Corée du Sud vont choisir d'appliquer cette sanction» visant à intercepter et inspecter des navires nord-coréens dans les eaux internationales «et jusqu'à quel degré de sévérité», souligne Richard Bush, un expert au centre de recherche de la Brookings Institution. «Il y a quelques interrogations très concrètes sur la manière dont cette mesure d'interception dans les eaux entourant la Corée du Nord va s'appliquer», précise-t-il. «Est-ce que l'équipage des bateaux nord-coréens va accepter d'être abordé et inspecté?», se demande-t-il. Alan Romberg, un spécialiste de la Corée du Nord au Comité des relations internationales estime lui aussi qu'une inspection des navires nord-coréens «fait augmenter le spectre d'une réelle confrontation». «Je doute fortement que la Chine par exemple se livre seule» à ces inspections «même si Pékin s'est insurgé après l'essai nucléaire conduit par Pyongyang».
«Ce genre d'actions peut déclencher une réelle confrontation militaire», a-t-il dit. Cette question de l'inspection des navires est particulièrement sensible. L'ambassadeur chinois à l'ONU, Wang Guangya, a exprimé samedi à cet égard, après le vote de la résolution, une réserve. Il a souhaité qu'en procédant à ces inspections, les États s'abstiennent de tout acte pouvant constituer une provocation. La résolution indique que le Conseil de sécurité «agit au titre du Chapitre VII», qui permet de larges pouvoirs d'action, y compris militaires, et «prend des mesures au titre de l'article 41 du Chapitre VII». Cet article, mentionné à l'insistance de Pékin, prévoit «des mesures n'impliquant pas l'emploi de la force armée». Elles sont donc a priori uniquement économiques ou commerciales.

Jim Mannion
Agence France-Presse
Washington
Le samedi 14 octobre 2006 / Cyberpresse

Notes les plus récentes


Le Conseil de sécurité im...
NATIONS UNIES (AP) -- Le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté samedi à l'unanimité une résolution imposant des sanctions ...
L'Onu sanctionne Pyongyan...
NATIONS UNIES (Reuters) - samedi 14 octobre 2006, 21h34 / http://fr.news.yahoo.com/Le Conseil de sécurité a voté samedi à l'unanimité une résolution ...

Début d'une réunion d'urg...
Agence France-Presse / New York, Nations unies / Le lundi 09 octobre 2006 CyberpresseLe Conseil de sécurité des Nations unies, qui ...
Le Conseil de sécurité ch...
Ban Ki-moon9 octobre 2006 – ONU Le Conseil de sécurité a décidé aujourd'hui de recommander à l'Assemblée générale le ministre des ...
Ban Ki-moon désigné comme...
NATIONS UNIESCe ministre sud-coréen a été désigné comme le prochain secrétaire général par le Conseil de sécurité des Nations unies. Le ...

Partager

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil