dimanche, octobre 15, 2006

Israël assassine 13 Palestiniens en 24 h

Israël intensifie une opération sanglante lancée jeudi dans le sud de Gaza. En 24 h, l’occupant a tué 13 Palestiniens, dont 3 enfants et une femme de 29 ans. Déclaration de Khaled Meshaal, aux dirigeants palestiniens réunis à Damas jeudi.

Gaza - Israël a tué trois Palestiniens de plus, vendredi 13 octobre, portant à 13 le nombre de Palestiniens tués en 24 heures, depuis hier où les troupes israéliennes ont renforcé leur incursion sanglante dans le sud de Gaza.
Trois membres de la branche armée du Hamas, les Brigades Ezzedine al-Qassam, ont été tués par un tir de missile israélien sur leur voiture dans la ville de Beit Lahiya, au nord de Gaza, d’après une source médicale locale et des témoins, indique l’AFP. Cinq autres Palestiniens ont été blessés dans l’attaque israélienne ajoute la source.
Les morts d’aujourd’hui, vendredi, suivent à quelques heures celle d’une femme de 29 ans, tuée avant l’aube par les soldats israéliens dans le secteur d’Abassan dans le sud de la Bande de Gaza, disent les médecins.
Un autrePalestinien est mort durant la nuit des blessures reçues jeudi lors d’une attaque aérienne dans le même secteur qui visait une maison appartenant à un membre du Hamas.
Ces morts portent à 10 le nombre de Palestiniens, dont trois enfants et au moins six personnes d’une même famille, tués par les militaires israéliens depuis qu’ils ont monté leur opération dans le sud de Gaza, hier jeudi.
L’armée israélienne prétend que son opération a été lancée « contre les tunnels et d’autres menaces terroristes. » Un porte-parole de l’armée indique que les troupes ont ouvert le feu sur deux hommes armés qui s’approchaient d’elles dans le sud de Gaza : « Je peux confirmer que l’un d’eux est mort. »
Mais quand il est questionné au sujet de la mort de la femme, le porte-parole répond seulement que l’armée a « reçu des réclamations etqu’elle « contrôlait ».
Israël a aussi lancé deux attaques aériennes durant la nuit contre la maison d’un membre du Hamas. Deux jeunes filles palestiniennes ont été tuées et huit personnes blessées dans ces raids selon des sources médicales. Des témoins ont déclaré qu’Ashraf Sirwana, un membre dirigeant d’Ezzeddine al-Qassam, s’en était tiré indemne.
Plus de 270 Palestiniens ont été tués depuis la vaste offensive lancée sur Gaza au prétexte de vouloir libérer un soldat qui a été capturé par les groupes palestiniens pour l’échanger avec les femmes et les enfants palestiniens détenus dans les prisons israéliennes.
Un envoyé spécial de l’ONU pour les droits humains, John Dugard, a accusé Israël de procéder à une « punition collective » contre les Palestiniens de Gaza.
Les derniers morts de vendredi porte à 5 427 le nombre de personnes tuées depuisle déclanchement, en septembre 2000, du soulèvement palestinien, la plupart étant des Palestiniens, selon un compte de l’AFP.
Un Etat palestinien
L’offensive israélienne sanglante d’hier contre Gaza a suivi de près l’appel de Khaled Meshaal, chef du bureau politique du Hamas, pour l’établissement d’un Etat palestinien sur les territoires envahis par Israël en 1967.
« Je demande aux dirigeants arabes et palestiniens de tenir un sommet pour demander la constitution d’un Etat palestinien » a dit Meshaal aux leaders palestiniens réunis à Damas, capitale de la Syrie, jeudi.
« Cet Etat sera construit sur (les territoires palestiniens occupés par Israël en 1967) et inclura al-Quds (Jérusalem-Estoccupée) » a-t-il ajouté.
« Nous le pouvons. Israël ne pourra pas faire échouer ce projet » dit Meshaal, qui vie en Syrie.
Le dirigeant du Hamas avait accusé plus tôt Israël de refuser la libération des prisonniers palestiniens en échange de celle du soldat capturé. « L’idée est de libérer (le soldat israélien Gilad) Shalit et qu’Israël devra alors libérer les détenus, dans un cadre politique. » dit Khaled Meshaal lors d’une interview avec le jounal Al-Hayat de Londres.
Meshaal indique que le Hamas exige la libération de 1 000 détenus, dont les femmes et les enfants, et qu’Israël a « refusé le principe de l’échange. » Il accuse aussi le Premier ministre israélien, Ehud Olmert, de « faire obstacle à un accord. »
IslamOnline
publié le samedi 14 octobre 2006
http://www.protection-palestine.org/

Notes les plus récentes

Dangereux statu quo Territoires palestiniens Edition du 15 octobre 2006 / http://www.elwatan.com/Les citoyens palestiniens, otages des agressions israéliennes répétées, des affrontements entre partisans du ...
La Palestine est à la lim..." Depuis 7 mois la situation économique sociale et politique se dégrade en Palestine, c`est quand Hamas a pris le pouvoir,...
Les forces occupantes pén...Beit Hanoune – CPILes forces de l'occupation israélienne a séparé, aujourd'hui à l'aube, dimanche 15/10, le village de Beit Hanoune situé ...
Pensées profondes de tout...Israël, les Etats-Unis et l’ensemble de la société internationale ne reconnaissent pas que c’est le droit des Palestiniens à l’existence qui ...
Enfants de Gaza : la viol...© Unicef HQ06-1141 Michael KamberEnfant près d'un cratère laissé par un bombardement cette année à Gaza ville. 6 octobre 2006 / ...

Partager

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil