mardi, octobre 17, 2006

"L’Axe du Mal " est-il indiscipliné ?


La politique unilatérale et impérialiste US vient d’obtenir par un étrange effet de principe contraire, que la Corée du Nord accède par la grande porte, au club peu envié des possesseurs de l’Apocalypse. Les différentes administrations US qui se ressemblent et se suivent, dans leur politique expansionniste planétaire, à travers leurs menaces et bruits de bottes aux frontières de la Corée du Sud, viennent d’obtenir un effet contraire à celui escompté. Au lieu de craindre une éventuelle attaque US, le régime dictatorial et dé humanisé de Pyongyang, a mis les bouchées doubles pour se surarmer et développer un arsenal dissuasif, à même de faire réfléchir plus d’un potentiel agresseur. Qui sont les principaux dindons de la farce dans ce cas de figure ? La Corée du Sud qui a une frontière commune avec le régime communiste et le Japon qui se trouve à 500 kms à vol d’oiseau de Pyongyang. Les USA forts de leur sanctuaire nucléaire, peuvent se permettre de jouer aux gros bras à travers leur instrument docile onusien, sachant par avance qu’ils ne peuvent entreprendre aucune action militaire aux portes de la Chine, autre dragon nucléaire. Ils n’ont pas l’objectivité de reconnaître que le régime communiste coréen, a osé prendre les devants pour éviter qu’un drame à l’Irakienne ou à l’Afghane ne s’abatte sur sa misérable population. Celle ci souffrant déjà de mille maux est le cadet des soucis de ses dirigeants paranoïaques qui sont prêts à sacrifier leur peuple sur l’autel du maintien au pouvoir. L’administration US continue d’être la cause du surarmement mondial au détriment du bien être des populations, dans une sorte de fuite en avant suicidaire. Vont- ils désormais menacer les Russes si ceux-ci décidaient de f.... en l’air leur agent géorgien ? Où va s’arrêter leur démesure et leur mise en danger permanente de la sécurité planétaire ? La Russie malgré son démembrement, possède encore plus de sept mille têtes nucléaires capables d’anéantir plusieurs fois le globe terrestre. Les fous de Washington vont-ils lui faire la guerre puis ensuite attaquer la Chine, pour asseoir leur trône chancelant ?
Et l’Europe pendant ce temps, continue à se chercher dans une politique d’accommodements tous azimuts, alors que le danger d’une conflagration mondiale est à ses portes. Elle fait du suivisme en Afghanistan, à travers l’Otan qui n’a plus sa raison d’être depuis la chute du mur de Berlin. Elle se laisse conduire comme les moutons de Panurge, sur le terrain des intérêts US en essayant de se donner une contenance politique commune. Quand on investit beaucoup dans une politique de suprématie et que l’on ne peut se faire obéir ou respecter, par « l’axe du mal » on doit aller se rhabiller et adopter un ton plus modeste à défaut d’être juste, une clairvoyance pragmatique des enjeux mondiaux.

jeudi 12 octobre 2006, par Le Chris / Oulala
http://20six.fr/basta/

Partager

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil